Comment faire un bon podcast (5 CONSEILS)

Comment faire un bon podcast (5 CONSEILS À NE PAS MANQUER)

Son podcast est écouté dans plus de 150 pays à travers le monde avec plus de 1000 téléchargements par épisode. Dans cette vidéo ou cet article, tu apprendras quelles sont les qualités pour être un bon podcasteur, et les cinq conseils pour lancer et faire grandir ton podcast.
Et tout cela avec mon invité spécial !

Faut-il avoir une belle voix quand on crée son podcast? Faut-il savoir bien parler, bien s’exprimer? Qu’est-ce qu’il faut savoir techniquement?
Et comment faire pour qu’il soit écouté?
Quand on se lance dans un nouveau projet comme la création d’un podcast, on a toujours plein de questions. Je suis donc ravie d’avoir Cristina aujourd’hui qui va répondre à toutes ces questions.
Cristina est la créatrice du podcast Expat Heroes et de la formation en ligne ”Let’s podcast’‘, pour créer, lancer et faire grandir son propre podcast.
Allez je laisse la parole à Cristina. C’est parti!

5 conseils à connaître avant de lancer son podcast

Je vais vous donner les cinq conseils que j’aurais aimé connaître avant de lancer mon podcast. On en déduira ensemble les qualités d’un bon podcasteur.

1. Choisisez un sujet intéressant

Avant de penser à la technique, il est essentiel de choisir un sujet intéressant. C’est la condition sinequanone pour que votre podcast soit écouté. Pour que vos auditeurs reviennent l’écouter, vous devez trouver un sujet qui les touche.
Alors comment faire? Mettez-vous à la place de votre auditeur et apportez-lui ce qui lui manque.
Quels sont ses besoins? Qu’est ce que votre podcast lui apporte, et je dirais même plus, quelle transformation cela génère en lui.
Après avoir écouté votre podcast, est-ce que votre auditeur se sent plus cultivé, plus heureux ou même plus motivé?

2. Ayez un podcast agréable à écouter

Pour que votre podcast soit écouté, il faut qu’il soit agréable à écouter. Ça veut dire d’abord qu’il doit y avoir un bon son. Qui dit bon son, dit bon micro.
Et oui, imaginez votre auditeur qui écoute votre podcast et que le son est pourri, il ne reviendra pas! Investissez dans un bon micro : par exemple, le blue yéti ou le h1n1 si vous êtes en voyage. Les oreilles de vos auditeurs vous remercieront.

Deuxième ingrédient pour un podcast agréable à l’écoute, c’est la voix.
Peut-être que vous n’aimez pas votre voix. Ça ne doit pas être un frein pour lancer votre projet de podcast. C’est sûr qu’avoir une belle voix c’est un atout. Mais, ce qui compte et ce qui fera revenir vos auditeurs c’est le contenu.
Et c’est aussi ce que vous partagerez comme émotions et que vous susciterez comme émotions avec votre voix. La voix est un vecteur d’émotions quelle qu’elle soit.

Troisième ingrédient, c’est le débit de parole. Si vous parlez trop vite, vous allez stresser votre auditeur. À l’inverse, si vous parlez trop lentement, vous allez les endormir.
Alors comment faire pour trouver le bon débit?
Là encore, mettez-vous à la place de votre auditeur et imaginez-le en face de vous. Faites comme si vous lui parliez. Parlez-lui naturellement avec le sourire. Il le ressentira et reviendra écouter votre podcast.

3. Transmettez de l’émotion

Pour que votre podcast soit écouté, transmettez de l’émotion. Le podcast c’est le média de l’émotion.
L’auditeur va projeter dans son écoute son imaginaire. Il faut que vous fassiez attention à la tonalité de votre voix et à votre débit de parole. On en a parlé, la voix est un vecteur d’émotions.
Ensuite, n’hésitez pas à utiliser des images, quand vous vous exprimez.
Par exemple, je pourrais dire : Notre invité nous ouvre les portes du monde de la télé.
Ça va nourrir l’imaginaire de votre auditeur. Enfin, n’hésitez pas à utiliser des effets sonores pour pimenter justement ce voyage vers l’imaginaire.

4. Soyez régulier

Soyez régulier dans la diffusion de vos épisodes de podcasts. Chaque épisode que vous diffusez, c’est un rendez-vous avec votre auditeur. On vous a déjà posé un lapin? C’est pas très agréable!
D’abord, annoncez la fréquence de diffusion de vos épisodes en intro de votre podcast. Et, soyez fidèle à ce rendez-vous.

Ensuite, si jamais vous ratez la diffusion d’un épisode, pas de panique ! Informez, par contre, au préalable vos auditeurs sur les réseaux sociaux.
Et enfin, petite astuce, enregistrez et planifiez la diffusion de vos épisodes à l’avance. Ça vous évitera de rater un rendez-vous.

5. Créez une communauté

Pour que votre podcast soit écouté et que les auditeurs reviennent l’écouter régulièrement, c’est de créer une communauté. Votre podcast parle d’une passion ou d’un sujet qui vous tient à cœur et vos auditeurs l’écoutent donc ils ont cette préoccupation-là en commun.
Pourquoi pas dépasser le cadre de cette écoute de podcast pour faire rencontrer vos auditeurs entre eux, créer des événements autour de la question que vous évoquez dans votre podcast.
Et enfin, donner de la voix à ce sujet et faire bouger les choses pour de bon.

Deuxième raison de créer une communauté, c’est de faire évoluer votre podcast. C’est améliorer son contenu. Il est possible que vos auditeurs aient d’autres besoins.Il faut tout simplement leur poser la question, soit dans le podcast en conclusion soit sur les réseaux sociaux.

Enfin, créer une communauté ça peut être aussi un moyen pour financer votre podcast.
Vous pouvez solliciter les auditeurs pour vous aider à payer les frais d’hébergement.
Pour cela, vous pourriez ouvrir un compte sur une plateforme de crowdfunding comme Tipeee ou Patreon.

En conclusion, c’est quoi un bon podcasteur?

C’est quelqu’un qui sait se mettre à la place de son auditeur, que ce soit au niveau de la voix, de sa tonalité. Il doit toujours visualiser son auditeur et se mettre à sa place pour créer du contenu de qualité et un son de qualité.
Ensuite, un bon podcasteur, c’est quelqu’un qui parle avec le coeur. Ça a l’air bateau mais je vous l’ai dit, la voix est un vecteur d’émotions.
Enfin, un bon podcasteur c’est quelqu’un qui n’a pas peur du contact avec ses auditeurs. Les auditeurs ont en commun le podcast, ont même en commun le sujet du podcast. Donc c’est une vraie communauté.
Le podcast permet de donner de la voix à un sujet et la communauté va permettre de changer les choses par rapport à cette question et à ce sujet.
Je redonne la parole à Aurélie !

Un grand merci à Cristina. Si ses conseils t’ont donné envie de créer et de lancer ton podcast, mets moi un ”Let’s podcast” en commentaire, et n’oublie pas de liker, de partager, de commenter si tu as aimé cette vidéo ou cet article.

Si tu as besoin d’aide pour être plus à l’aise à l’oral, contacte-moi pour en discuter. Cette session de 30 minutes est sans engagement.
A très bientôt!

Comment gérer un trou de mémoire en public

Comment gérer un trou de mémoire EN PUBLIC | 10 conseils

Retour au lycée

Je fais du théâtre et j’obtiens le second rôle de la pièce ”Iphigénie ou le Péché des dieux”.
On est samedi soir.
On va faire une représentation.
Je suis excitée et en même temps un peu stressée.
La pièce commence.

A mon tour de monter sur scène.
Je commence par un long monologue.
Je le connais par coeur.
Je me suis tellement entraînée.

Première phrase…
Deuxième phrase…
Gros blanc.
Trou noir.
Nada.

Mon cerveau tourne à mille à l’heure, essayant de retrouver cette troisième phrase.
Mais rien, c’est le vide.
Je suis raide comme un I, seule, face au public.

Si tu es amené(e) à prendre la parole en public (atelier, conférence, présentation) 

Regarde cette vidéo où tu apprendras

  • La fin de cette histoire;
  • 10 conseils pour gérer un trou de mémoire en public;
  • L’importance d’avoir – toujours – un plan de sauvetage !

Et si pour toi parler en public rime avec STRESS, je te conseille d’aller voir cet article.

Bon visionnage et belle journée à toi.

Vous faites quoi dans la vie ? | Se présenter en une minute

Vous faites quoi dans la vie ?

Combien de fois as-tu répondu à la question : et toi, tu fais quoi dans la vie ou, tu fais quoi de beau dans la vie ? Une question qui semble anodine et qui pourtant demande d’avoir préparer un elevator pitch – une courte présentation personnelle.

L’elevator pitch lors d’une rencontre professionnelle

Imagine,

Ce soir, tu vas à une rencontre entrepreneurs et l’un d’entre eux te pose cette fameuse question : Tu fais quoi dans la vie ?

Es-tu capable d’y répondre en moins d’une minute? Et surtout, es-tu capable de susciter sa curiosité?

Oui, non, pas sûre?

Dans cette nouvelle vidéo, tu apprendras :

  • Ce qu’est un elevator pitch;
  • Comment en écrire un très facilement;
  • Ce qu’il ne faut surtout pas faire !

Si tu as besoin d’aide en communication orale, n’hésite pas à prendre rendez-vous avec moi pour en discuter.

Bon visionnage,

Aurélie

Arrêter de dire euh | Maintenant !

Que dirais-tu de gagner en crédibilité et augmenter l’impact de tes prises de parole en public facilement ? It te suffit d’arrêter de dire euh, ou tout autre tic de langage.

Ces tics de langage, assez désagréables, et, en même temps, très communs sont des tue-l’oreille. Et, le pire, c’est que la plupart d’entre nous n’en avons pas conscience. Dans cette vidéo. je vais te partager mes conseils pour diminuer voire supprimer ces

tics de langage et avoir plus d’impact.

Comment arrêter de rougir quand on parle en public

Comment arrêter de rougir en public. Très souvent, quand on est jeune, on se met à rougir. Et souvent, nos rougissements partent ou leur fréquence diminue avec l’âge et avec la confiance en soi que l’on développe. Mais, parfois, ils restent et nous embêtent. Dans cette vidéo/cet article, je vais vous partager 3 conseils pour diminuer les rougissements et mon astuce ultime pour bien les vivre.

Rougir en public est un problème très fréquent et sous-estimé

Quand on voit le nombre de recherches sur internet sur ce sujet, on sait que trouver des solutions pour arrêter d’être rouge est extrêmement important.

On rougit quand on se sent gêné, stressé, quand on a peur de rougir et c’est vrai que, lorsque l’on devient rouge devant un client, pendant son pitch, ou pendant sa web conférence, c’est gênant. Je te propose 3 solutions pour arrêter d’etre rouge ainsi que mon astuce bien personnelle qui m’a permis d’accepter ces rougissements.

1. La relaxation

As-tu remarqué que, quand on est en congés, que l’on est relax, on rougit beaucoup moins souvent ? L’objectif est de se sentir comme en vacances ou presque : relaxe.

Il faut trouver la méthode qui te convient le mieux . Je te propose ici la respiration qui est simple et efficace : Inspire profondément par le nez en comptant jusqu’à 3, puis expire par la bouche en comptant jusqu’à 4 ou 5. La respiration abdominale augmente l’apport en oxygène dans le cerveau et le corps et génère calme et détente. Pratique-la dès que tu sens le rouge te monter aux joues ou, au moins, juste avant chaque moment important qui peut potentiellement te faire rougir.

2. Arrêter d’y penser

Je sais, c’est plus facile à dire qu’à faire… mais, tu sais, plus on essaie de ne pas rougir, plus on rougit.

Quand tu sens la sensation de chaleur monter,  tu te dis ”Il ne faut surtout pas que je rougisse maintenant”, et, bien sûr… tu vas rougir.

Selon les thérapeutes, il ne faut pas lutter. Si elle vient, focalise ton attention sur ce que tu es en train de dire ou sur ce que ton interlocuteur est en train de te partager. Laisse cette sensation monter, ne la bloque pas. Il faudrait même la forcer. Elle partira alors bien plus vite.

3. Se Confronter aux situations stressantes

Si tu as tendance à éviter les situations qui te font rougir, ça ne fera qu’augmenter ta peur d’être face à cette situation. Au contraire, il faut t’y confronter. Tu as peur de faire une présentation en public et d’avoir des questions auxquelles tu ne peux pas répondre ? Trouve une personne de confiance et entraine toi devant elle. Demande lui de te mettre dans l’embaras pour que tu rougisses et que tu apprennes à le gérer et l’accepter. L’idée c’est de t’habituer à ces situations.

Pour vaincre la peur de parler en public et gérer son stress, je t’invite à aller lire cet article.

Tu connais maintenant les 3 conseils pour gérer tes rougissements. Mais j’ai encore une astuce à partager, que j’ai souvent utilisé dans ma vie personnelle ou professionnelle.

Mon astuce

Mon astuce est d’en jouer et même d’en blaguer. Tu es en train de faire ton pitch devant 50 personnes ? Tu sens que tu deviens rouge ? joue avec !

”Je suis rouge, là ? Je le savais, j’aurais pas du vous en parler.” Si la touche d’humour ne te fait pas peur, vas-y utilise là.

Sache qu’en général tout le monde s’en moque si tu deviens rouge. La plupart des gens vont même trouver ça sympathique et peuvent bien souvent se mettre à ta place. Tu es tout simplement authentique avec tes rougissements.

Si tu sens que tu as besoin d’aide pour être à l’aise en public ou face à la caméra, je t’invite à prendre rdv avec moi. J’offre une session de 30 min à 5 entrepreneur(e)s chaque mois. Profites en !

Et, dis-moi en commentaire, si tu connais d’autres astuces pour gérer tes rougissements ? Je suis sûr que tout le monde à ses petits ”trucs”. 🙂

Parler en public : Comment gérer son stress ?

La seule idée de prendre la parole en public vous stresse ? Je vous rassure, rien d’anormal ! Je vous propose de découvrir, dans cette vidéo, comment gérer son stress et l’ensemble des symptômes physiques qui en découlent.. A la fin de cette vidéo, vous connaitrez les 4 solutions pour gérer son trac en public.

Pourquoi peut-on perdre nos moyens lorsque l’on prend la parole en public ?  

Il y a 3 causes majeures :

  1. La peur de l’inconnu : avez-vous remarqué que quand c’est la première fois, dans n’importe quel domaine, on a tendance à être nerveux(se). Si on ne connaît pas notre public ou que c’est la première fois que l’on va faire cette présentation, il y a de quoi être impressionné(e). Sachez que la peur de l’inconnu est l’une des peurs les plus courantes;
  2. La peur de se tromper :  va t-on se rappeler de notre texte ? Va t-on réussir à partager nos messages efficacement ?;
  3. L’opinion des autres : pour la plupart d’entre nous, l’opinion des autres comptent. Que vont-ils penser de moi ? Que vont-ils penser de ma présentation ?

Ce sont les 3 causes les plus courantes qui peuvent entraîner plusieurs symptômes physiques.

Les symptômes physiques

Voici 4 symptômes physiques, liés au trac, qui apparaissent souvent, avant ou pendant, notre prise de parole. Dites moi en commentaire si vous les avez déjà ressentis.

  1. Un rythme cardiaque qui s’emballe : Le stress a un effet important sur le système nerveux qui provoque une grande stimulation du cœur. On sent notre coeur bien plus fort que d’habitude;
  2. Un estomac qui fait des siennes : le stress peut effectivement favoriser les troubles digestifs;
  3. Une transpiration plus importante : la transpiration est un phénomène naturel, tout comme son augmentation en cas de stress. Toutefois, certaines personnes vont tellement transpirer que la situation peut devenir gênante;
  4. La bouche sèche : il est fréquent d’avoir la bouche sèche ou collante, ainsi qu’une grande soif, ceci dû à la peur de prendre la parole en public.

La bonne nouvelle est qu’aucun de ces symptomes n’est dangereux pour la santé ! Il faut simplement connaître les solutions pour tenter de les maîtriser.

4 solutions pour gérer son trac

Il existe beaucoup de solutions. Les 4 solutions suivantes sont efficaces et rapide à mettre en place :

  1. Pratiquer : Et oui, rien de nouveau ou de magique, pratiquer est la technique la plus efficace pour contrôler son trac. Vous pouvez pratiquer seul(e), vous filmer avec votre smartphone ou votre ordinateur, puis visionner la vidéo. Prenez note de vos points forts et de vos points à améliorer. Puis, recommencez. Vous pouvez aussi pratiquer devant un public bienveillant tel que votre conjoint ou un ami. Le plus on pratique devant une audience, le plus vite on arrive à gérer notre peur;
  2. Visualiser la présentation du début à la fin : Représentez-vous tous les éléments de votre future prise de parole, que ce soit une conférence en ligne, en présentiel ou une présentation face à des clients. Visualisez le lieu, la façon dont vous vous exprimez, la façon dont vous vous sentez (confiant(e) et serein(e)). Et visualisez l’après présentation. Ressentez ce sentiment de bien être;
  3. Boire de l’eau : pour éviter la bouche sèche, vous pouvez bien sûr boire de l’eau et, n’hésitez pas à faire une pause pendant votre présentation, pour boire quelques gorgées;
  4. Prendre une grande et profonde respiration : la respiration par le ventre est celle que nous connaissons. Une main sur le ventre, soufflez profondément et, ensuite, relâchez progressivement la tension abdominale. Cette méthode est utilisée dans toutes les méthodes de gestion du stress : yoga, sophrologie, méditation. etc.

En utilisant ces astuces, vous pourrez transformer votre stress en énergie positive !

Si vous avez tendance à perdre vos moyens lors de vos prises de parole en vidéo ou en public, je vous propose de prendre rendez-vous avec moi pour en discuter : session offerte.

Vous rappelez-vous d’un moment, d’une situation où vous vous êtes senti(e) vraiment mal à l’aise en public ? Comment avez-vous fait pour gérer cette situation ? Racontez-nous ! 🙂

Marre de voir que tout le monde se lance face caméra, sauf toi ?

Tu ne sais pas par où commencer ? Voici la méthode pas à pas (et gratuite) qui te permet de créer tes vidéos pro de chez toi !

Prêt(e) à te lancer ? 

 

Merci pour ta demande ! Tu recevras un email dans quelques instants.