Mes 7 erreurs sur ma chaîne YouTube | TU VEUX RÉUSSIR SUR YOUTUBE ? (Ne fais pas ça) !

Mes 7 erreurs sur ma chaîne YouTube | TU VEUX RÉUSSIR SUR YOUTUBE ? (Ne fais pas ça) !

Mes 7 erreurs sur ma chaîne YouTube | TU VEUX RÉUSSIR SUR YOUTUBE ? (Ne fais pas ça) !

J’ai fait des erreurs sur ma chaine YouTube et je vais les partager en toute vulnérabilité aujourd’hui. L’objectif de cette vidéo / cet article est évidemment que tu évites de faire les mêmes erreurs et que tu puisses réussir sur YouTube. Quand je dis réussir sur YouTube c’est faire en sorte que ta chaîne te permette de devenir une référence dans ton domaine d’activité ; que ta chaîne te permette d’augmenter ton impact, ta visibilité et ton chiffre d’affaires.
Pour l’historique, j’ai lancé mon entreprise The Good Speech fin 2018 et j’ai lancé cette chaine en février/mars 2019. Avant ça, j’avais travaillé 10 ans en entreprise en France et aux USA en marketing, communication et business. La vidéo Marketing et YouTube n’était pas du tout une nouveauté pour moi et pourtant j’ai fait pas mal d’erreurs que j’aurais pu éviter. 
Il y a 7 erreurs et leçons que je retiens de mon parcours sur YouTube. Dis-moi en commentaire si je suis toute seule à avoir fait ces erreurs ou si tu en as déjà fait certaines :
Première erreur dont j’ai déjà parlé sur ma chaîne : j’ai demandé à des personnes pas forcément très intéressées par ma chaîne de s’y abonner.
C’est ce que j’ai fait pour mes 100 premiers abonnés environ. À l’époque je n’avais pas de communauté existante. Je venais de me mettre à mon compte et j’avais simplement une page Facebook et même sur cette page Facebook, une partie de mes abonnés étaient mes proches. 
Et j’étais sur un groupe Facebook dédié à YouTube et on pouvait s’encourager entre youtubeurs pour s’abonner, commenter, liker nos vidéos. 
Il y a plein de pods comme ça qui existent. Le problème, c’est qu’on n’attire pas notre audience idéale. Ces abonnés vraiment pas idéaux ne vont pas regarder par la suite nos vidéos, sauf si en échange tu vas regarder la leur. Certains vont aller liker, peut-être commenter avec un commentaire bateau type ‘’Super vidéo’’ et ne l’auront même pas vraiment regardée. 
Quand tu fais ça YouTube n’est pas dupe et va savoir grâce aux statistiques que tes abonnés ne sont pas intéressés par ton contenu.
Je sais que c’est très tentant de vouloir aller dans des groupes d’entraide mais à part faire du bien à ton égo car tu vois ton nombre d’abonnés ou de vues augmenter ça va faire beaucoup de mal à ta chaîne et ça ne va pas aider ton business puisque ces abonnés ne vont pas devenir tes clients.
Deuxième erreur : Faire des vidéos pour faire plaisir uniquement au moteur de recherche.
Si tu connais bien le référencement YouTube, ça peut être tentant de parler de certains sujets car ils sont très recherchés sur YouTube, il y a peu de concurrence et ils fonctionnent bien. Ça m’est arrivé d’en faire pour faire plaisir uniquement au moteur de recherche et faire grandir ma chaîne. 
Parce que je voyais bien le potentiel du sujet même si ce n’était pas un sujet que j’avais forcément envie d’aborder.  Ou alors c’était un sujet qui était vraiment trop généraliste et je me doutais que j’allais attirer des personnes qui ne sont pas tout à fait dans ma cible au niveau professionnel ou au niveau de l’âge.
Il faut bien rester concentrée sur son positionnement et sa cible afin d’attirer les bonnes personnes. En tant qu’entrepreneur, ta chaîne YouTube doit te permettre d’attirer des personnes qui pourraient devenir potentiellement des clients. Donc grand oui au référencement et à la stratégie SEO mais en gardant en tête que le référencement doit être au service de ta chaîne et de ton entreprise.
Troisième erreur : être trop focus sur les chiffres.
Quand je parle de chiffres, je parle de nombre de vues, nombre d’abonnés, nombre de likes, nombre de commentaires. Au début c’était mon focus. Je postais une vidéo et mon humeur était vraiment liée aux chiffres que je voyais sur ma chaîne et évidemment si les chiffres n’étaient pas bons dès le départ, j’avais un peu le moral dans les chaussettes. 
Si tu te retrouves dans ce cas-là, ce n’est pas là où doit être ton focus et encore moins au début. Au début, quand tu as zéro ou une petite communauté, que tu débutes sur YouTube, tu peux avoir des chiffres qui te paraissent bas ou en dehors de tes espérances. Et ça peut être pesant. 
Si c’est ton cas, concentre-toi sur la qualité du contenu délivré et ta stratégie YouTube. Si tu n’es pas convaincu de la qualité de ton contenu vidéo ni de ta stratégie, je t’invite à aller sur mon site thegoodspeech.com et découvrir mes accompagnements
Ensuite analyse en premier lieu ton temps de visionnage. Est-ce que les gens qui ont regardé tes vidéos les ont vraiment regardés ? Ils sont restés combien de temps ? 
C’est ok d’avoir peu de vues ou peu d’abonnés tant que ces vues sont qualifiées et donc touchent les bonnes personnes.
Quatrième erreur : Vouloir me lancer dans une seconde chaîne YouTube.
Ce fût une erreur pour moi mais si tu souhaites lancer une 2nd chaine, ça ne le sera peut-être pas pour toi. J’habite aux États-Unis et mes clients sont francophones.
Mais à un moment donné, avec le bouche à oreille, j’ai commencé à avoir des premiers contacts de clients américains. J’ai alors voulu lancer une deuxième chaine en anglais pour accompagner également les coachs, consultants, thérapeutes américains à utiliser le pouvoir de la vidéo et de YouTube afin de développer leur business.
Ce qui se passe c’est que j’avais l’impression de faire les choses à moitié sur chaque chaîne donc je n’étais pas satisfaite. Et, en plus, sur la nouvelle chaîne, je parlais des mêmes sujets que sur ma chaîne The Good Speech, simplement c’était en anglais et j’avais l’impression de me répéter. Ça ne m’amusait pas du tout et surtout je n’y prenais pas de plaisir. 
Et quand on fait du contenu, c’est important d’y prendre du plaisir. Si on est dans la lutte au niveau de la création, c’est qu’il y a probablement quelque chose à changer ou à améliorer. 
Et je pense que dans mon cas, je n’étais pas alignée avec ce que je faisais. Donc si tu es entrepreneur et tu penses à te lancer dans la création de deux chaines, vérifie que ça correspond à tes objectifs, que tu vas-y partager du contenu différent, que tu en as envie et que tu as les ressources nécessaires pour créer suffisamment de contenu sur chaque chaine.
5ème erreur : Intégrer toutes mes vidéos YouTube sur mon blog sans faire de tri.
Pour information, je ne crée pas 3 vidéos par semaine. J’en ai partagé 1 par semaine les 8/10 premiers mois et ensuite 1 toutes les deux semaines. Mais ça fait quand même pas mal de vidéos. 
Et je suis pour le fait de créer un article de blog sur son site internet pour chaque nouvelle vidéo YouTube. Sur chaque article, on y met le script de la vidéo et la vidéo YouTube intégrée c’est-à-dire que c’est un lien extérieur vers ta vidéos YouTube mais on voit la vignette qui est insérée dans l’article et qui est récupérée de YouTube.
Quand tu as beaucoup de vidéos YouTube intégrées sur ton site, vidéo qu’on appelle embed vidéos en anglais, au bout d’un moment, ça fait ralentir le site. Et évidemment avoir un site lent ça n’est pas une bonne chose puisque les internautes ont tendance à quitter le site s’il faut trop de temps pour ouvrir une page.  
Si je l’avais su avant, j’aurais fait du tri plus tôt en enlevant l’aperçu de la vidéo avec la vignette sur les articles qui m’amènent le moins de trafic. 
Le tri est en cours depuis peu sur mon site et il y a du boulot. Heureusement que j’ai une super assistante.
6ème erreur : mettre des témoignages sur ma chaine YouTube.
Les témoignages vidéo sont absolument essentiels et incroyables pour transformer un prospect ‘’chaud’’ ou ‘’avancé’ en client. Quand une personne est très intéressée par nos services, avant de passer à l’achat, elle souhaite vérifier que d’autres personnes en ont déjà été très satisfaites et elle va donc rechercher les témoignages. Si tu veux plus d’informations sur l’intérêt des témoignages vidéo et comment s’y prendre, je t’invite à aller voir cette vidéo. 
Cependant, pour moi, une chaine YouTube est rarement le lieu pour les partager. Quand un prospect est intéressé par nos services, il va en général sur le site internet pour avoir plus d’informations sur les programmes ou services proposés. C’est donc sur le site que les témoignages ont leur place.
Quand je mettais des témoignages sur ma chaine en public, ils n’apparaissaient pas dans le moteur de recherche puisqu’ils n’avaient pas de mots-clés intéressants et même s’ils en avaient, ce n’est pas en général le contenu que recherchaient les internautes.
Si tu partages actuellement ce type de vidéos sur ta chaine, je te conseille de les mettre en non-répertoriés et de les mettre sur tes pages de vente ou pages témoignages de ton site internet. Évidemment il y a toujours des exceptions, c’est un conseil grand public que je donne ici.
7ème erreur : Avoir commencé à déléguer un peu trop tard.
J’ai commencé à déléguer en 2020 mais j’ai surtout beaucoup plus délégué en 2021. 
Déléguer te permet d’aller plus vite, d’avancer plus vite et de te libérer de toutes les taches où tu n’es pas indispensable et ou un ou une assistante peut le faire aussi bien voire mieux que toi. 
Entre mon année 1 et mon année 2, j’ai triplé mon CA et entre mon année 2 et mon année 3, donc celle-ci j’ai augmenté mon chiffre d’affaires d’environ 70% tout en prenant beaucoup de temps personnel cette année. Et c’est le gros avantage que j’y vois : j’ai pu me concentrer bien plus sur ce qui était essentiel et me faisait plaisir, à savoir créer des programmes, m’occuper de mes clients ou encore créer du contenu.
Et franchement si j’avais commencé plus tôt, j’aurais mieux vécu je pense mes 2 premières années surtout sur la partie équilibre vie pro/vie perso.
Pour la partie concernant ta chaîne YouTube, tu peux déléguer ton montage, la mise en ligne, ou encore la communication. À toi de voir ce qui te serait le plus bénéfique. De mon côté, concernant YouTube c’est plus la partie communication que je délègue actuellement comme la création de l’article de blog, le partage sur les réseaux ou la mise en page et l’envoi de la newsletter. 
Il y a évidemment pas mal d’autres activités que je délègue à mon assistante qui ne concerne pas directement YouTube mais qui concerne mon entreprise. 
Alors dis-moi en commentaire quelle erreur ou quelles erreurs te parlent le plus  Les pods, le sur focus sur le seo ou sur les chiffres, lancer une seconde chaine sans y prendre de plaisir, ralentir son site avec toutes ses videos, mettre des témoignages en public sur la chaine ou encore avoir délégué trop tard !
Enfin, pense à liker et même partager cette vidéo / cet article à tes amis entrepreneurs qui ont une chaine YouTube.
Belle journée à toi !

Easy Vidéo
Comment utiliser Pinterest pour amener du trafic sur youtube

Comment utiliser Pinterest pour amener du trafic sur youtube

Comment utiliser Pinterest pour amener du trafic sur youtube ?

Comment utiliser Pinterest pour amener du trafic sur YouTube ?
Pinterest peut te permettre de ramener des dizaines, des centaines ou même des milliers de vues sur tes vidéos. 
Pour t’expliquer comment faire, j’ai invité une spécialiste du sujet Coralie du Citron Rose. Elle est spécialisée en Marketing Pinterest auprès des web-entrepreneurs qui souhaitent booster leur business.
On va savoir en détail pourquoi c’est une très bonne idée de promouvoir ses vidéos YouTube sur Pinterest, les bonnes pratiques pour amener du trafic sur YouTube grâce à son compte Pinterest, les astuces pour faire des épingles qui donnent envie de cliquer vers la vidéo et les statistiques à suivre pour vérifier que cette stratégie fonctionne.
Maintenant, dis-nous en commentaire si cette vidéo t’a donné envie de promouvoir tes vidéos YouTube sur Pinterest. Et si tu as appris quelque chose aujourd’hui, pense à liker cette vidéo !
CONTINUER OU ARRÊTER SA CHAÎNE YOUTUBE ? | QUAND ON N’A PAS BEAUCOUP DE VUES

CONTINUER OU ARRÊTER SA CHAÎNE YOUTUBE ? | QUAND ON N’A PAS BEAUCOUP DE VUES

CONTINUER OU ARRÊTER SA CHAÎNE YOUTUBE ? | QUAND ON N’A PAS BEAUCOUP DE VUES

Je continue ou j’arrête ma chaîne YouTube ? 
Si tu as une chaîne qui ne se développe pas assez vite à ton goût, si tu es fatigué par tout ce travail ou si tu te demandes si tu es sur le bon chemin, tu peux te poser la question de continuer ou d’arrêter ta chaîne YouTube. Si c’est ton cas, c’est qu’il est temps de faire une petite pause et de te poser les bonnes questions. 
Et avant ça, prends 30 secondes et dis-moi en commentaire :  sur une note de 1 à 10 as-tu envie de continuer ta chaîne ? Sachant qu’en mettant 1, ta motivation est au plus bas et tu es sur le point d’arrêter et 10 tu es motivé.e à 300 %.
Voici maintenant 4 questions à se poser pour savoir si c’est le moment ou non d’arrêter ta chaîne YouTube. 
Première question : Pourquoi as-tu une chaîne YouTube ? Pourquoi partages-tu des vidéos sur ta chaîne YouTube ?
Si tu n’as pas une réponse claire à cette question ou un pourquoi assez fort et motivant, c’est impossible de continuer sur du long terme. Parce que c’est ton pourquoi qui va te booster.
Évidemment dans ton pourquoi il y aura probablement :  pour augmenter ta visibilité et ton chiffre d’affaires. Tu es entrepreneur, c’est tout à fait normal et c’est une bonne raison.
Maintenant quel est ton pourquoi profond ? Qu’est-ce que tu veux amener à ton audience ? Quelle est ta vision pour le futur de ta chaîne ? 
Par exemple, une naturopathe pourrait se dire : En plus de vouloir augmenter mes ventes grâce à ma chaîne YouTube, je veux d’ici décembre 2022, avoir aidé 5000 mamans à se sentir bien dans leur corps et leur tête, après l’arrivée de leur bébé, grâce à la naturopathie. 
Et c’est un objectif qui est clair, précis et qui donne encore plus envie de continuer. 
Reprendre le temps de revoir son pourquoi permet aussi de se recentrer sur les sujets à aborder sur ta chaîne. Parfois on fait ce qui a l’air de marcher mais on n’attire pas forcément notre audience idéale et on peut se perdre. Je parle en connaissance de cause. Par exemple, j’avais fait une vidéo sur comment arrêter de rougir quand on parle en public. Et au lieu d’attirer un public d’entrepreneurs, j’ai attiré beaucoup de jeunes et même de très jeunes puisqu’il y avait beaucoup de commentaires de lycéens par exemple.  
Donc focus sur des sujets qui te plaisent et qui attirent la bonne audience.
Deuxième question que tu peux te poser : Est-ce que je suis une stratégie qui va me permettre d’atteindre mes objectifs ?
Attention – ce n’est pas le nombre d’abonnés qui fait que l’on va avoir plus de CA.
Une cliente, business coach, qui suit ma méthode, a par exemple une chaîne qui évolue assez doucement si on regarde le nombre d’abonnés. Mais ses vidéos YouTube lui amènent régulièrement des clientes dit High tickets à plusieurs milliers d’euros chacune. Pourquoi : parce que ses vidéos s’adressent parfaitement à sa cible qui les découvrent et attirent donc les bonnes personnes. 
Donc sa chaîne YouTube est très importante pour le développement de son business et elle est ravie de sortir une nouvelle vidéo chaque semaine.
 
Troisième question que tu peux te poser : Est-ce que j’analyse mes résultats grâce aux Analytics de YouTube. Et est-ce que je les prends en compte pour faire des modifications sur mon prochain contenu ? 
Grâce aux Analytics, on peut avoir des réponses qui permettent de comprendre ce qui se passe sur notre chaîne. Si on ne les regarde pas ou qu’on les regarde sans en tirer les conséquences, alors comment va-ton faire pour s’améliorer ? 
Si par exemple ton taux de visionnage se situe à 20 % sur la plupart de tes vidéos, c’est qu’il va falloir retravailler le contenu. 
En les prenant en compte, tu donnes beaucoup plus de chance à ta chaîne de se développer et donc de retrouver ta motivation.
Quatrième question et dernière question essentielle : Ai-je envie de continuer ? 
Si tu écoutes un peu plus ton instinct et moins ta tête, si tous les chiffres étaient au vert sur YouTube, que tu avais le succès que tu espérais, est-ce que tu aurais envie de continuer ? 
Oui ou non. 
Si c’est un oui Mais… ça demande trop de travail ; pose toi la question : aurais-je envie de continuer si ça demandait moins de travail, si c’était plus facile ? 
Si c’est oui, comment faire pour que ça soit plus facile ? Diminuer mon rythme, déléguer certaines parties, avoir du matériel plus adapté comme un téléprompteur. 
Si l’envie est toujours là, ça serait vraiment dommage que tu arrêtes à cause de la difficulté liée à la création
Pense à mettre en commentaire ta note sur 10 liée à ta motivation et rappelle-toi pourquoi tu as une chaîne YouTube, vérifie que tu as mis toutes tes chances de ton côté en développant une bonne stratégie, et vois si l’envie est toujours là et comment tu peux faire pour que ta création de vidéo soit plus fluide.
Si cet article / cette vidéo te permet d’avancer un peu, merci de liker, commenter ou partager. À bientôt !
5 étapes pour lancer sa chaine youtube
Segmentation Ciblage Positionnement | DOIT-ON NICHER SA CHAINE YOUTUBE ?

Segmentation Ciblage Positionnement | DOIT-ON NICHER SA CHAINE YOUTUBE ?

Segmentation, ciblage, positionnement. Il y a de grandes chances qu’au moment de lancer ton activité professionnelle, tu aies entendu parler de ces mots-là. Peut-être même que tu as bien travaillé dessus. 
Tu as dû également entendre parler du terme nicher.  La stratégie de niche pour rappel consiste pour une entreprise à se focaliser sur un marché étroit et très spécialisé, dit marché de niche.
Alors faut-il aussi nicher ou même super nicher sa chaîne pour pouvoir sortir du lot ?
C’est vrai qu’avec plusieurs centaines d’heures de vidéos uploadées sur YouTube chaque minute, on peut se poser la question de nicher pour diminuer la concurrence sur notre sujet. 
Une cliente me disait par exemple : Aurélie j’ai plusieurs niches, plusieurs activités donc dois-je faire un focus sur une seule d’entre elle sur ma chaîne YouTube ou puis-je parler de l’ensemble de ces activités ? 
Un autre client me disait :  ‘’J’ai des offres BtoC donc pour les particuliers et j’ai des offres BtoB donc pour les entreprises. Dois-je choisir une de ces deux cibles pour ma chaîne ou puis-je m’adresser à mes deux cibles ?’’
Tu peux avoir l’une de ces problématiques ou une autre qui te fait réfléchir au positionnement de ta chaîne. Et évidemment c’est important de prendre du temps pour y réfléchir puisque, petit rappel et pas des moindre : En tant qu’entrepreneur, ta chaîne doit avoir comme objectif business principal de développer ton audience idéale et de t’amener des prospects en continu.
Si ton positionnement est flou et n’attire pas les bonnes personnes, peu de chance que YouTube te permette de développer ton entreprise. 
Dans cet article, on va parler positionnement et je vais partager 4 conseils pour t’aider rendre ta chaîne attirante et unique.
Tout d’abord, sache qu’il n’est jamais trop tard pour travailler sur le positionnement de sa chaîne YouTube et qu’il peut bien entendu évoluer. 
Mais, pour faire simple, pose-toi déjà les 3 questions suivantes pour travailler ou retravailler sur le positionnement de ta chaine :
1 – Qu’est-ce qui rend ta chaîne unique ?
2 – En quoi ce que tu proposes est différent des autres YouTupreneurs?
3 – Pourquoi ton audience idéale te suivrait toi plutôt qu’une chaine concurrente ?
Je te laisse répondre à ces questions.

Et voici maintenant 4 conseils pour t’aider à rendre ta chaîne unique et intéressante pour ton business : 
1 – Choisis un sujet et une cible très précise
C’est là où le terme Nicher va entrer en considération. Si tu as bien niché ton business, il y a de grandes chances que tu puisses faire de même avec ta chaîne. 
Par exemple : Tu es partie de ‘’Je donne des formations de couture.’’ puis tu as niché et c’est devenu ‘’Je forme les jeunes mamans à coudre des vêtements pour les bébés de 0 à 2 ans.’’
Tu pourras alors simplement reprendre cette niche pour ta chaine YouTube.
Je t’invite d’ailleurs à présenter en quelques mots ta chaine YouTube en commentaire. 
Par contre, si tu n’as pas de niche ou tu en as plusieurs, ce qu’il faudra éviter sur YouTube c’est : 
– Avoir une chaine qui aborde plusieurs sujets différents comme le coaching parental et le développement personnel. Ça pourrait aller ensemble mais il vaut mieux rester sur un sujet.  
– Avoir une chaine qui a plusieurs cibles : les particuliers et les pro par exemple
– Avoir une chaine qui fait des formats très différents : des épisodes de podcasts et des shorts YouTube  
Pourquoi c’est à éviter ?
Parce que ton audience et tes abonnés auront probablement du mal à se reconnaître dans l’ensemble de tes vidéos. Et, si seulement 1 vidéo sur 3 ou 4 les intéressent, ils risquent alors de se désintéresser de ta chaine et même de se désabonner. Donc il vaut mieux faire un choix. Si ça te paraît encore très compliqué de faire ce choix, écoute bien mon conseil numéro 4.
Mais tout d’abord, conseil numéro 2.
2 – Choisis de préférence un sujet qui sera probablement toujours valable dans les prochaines années
Certaines de mes vidéos YouTube postées il y a 2 ans me permettent toujours d’avoir de nouveaux prospects et de nouveaux clients. C’est le pouvoir du moteur de recherche YouTube.
Mais si par exemple tu fais du consulting en Informatique et que tu fais des tutoriels sur un logiciel qui sera probablement obsolète dans 6 mois ou 1 an, ça ne vaut pas du tout le coup. Tes vidéos ne vont pas travailler pour toi sur du très long terme. 
Réfléchis bien long terme avec YouTube.
3 – Crée une bannière attrayante et très claire
Une fois que ta niche est bien définie, on doit comprendre sur la bannière ainsi que dans la description de ta chaîne à qui tu t’adresses exactement, le thème de ta chaîne et en quoi c’est intéressant de te suivre et de te contacter par la suite.
4 – Lance-toi-même si tu n’es pas confiant
Si même après des jours de réflexion tu hésites toujours entre plusieurs cibles, sujets ou formats, j’ai un conseil pour toi. Teste. Partage des premières vidéos pour tes 2 cibles ou sur tes 2 sujets. Tu auras alors des datas au sein de YouTube Analytics que tu vas pouvoir analyser. Et ces analyses vont te permettre d’y voir plus clair et de savoir quelle niche tu dois choisir en priorité. 
Si je résume, choisis une cible et un sujet très précis, valables dans le temps, sois clair au sein de ta bannière et de ta description puis lance-toi et analyse. Et lance toi-même si tu as encore des doutes sur ta niche. Il n’y a que ça à faire pour avoir un retour et savoir ce qui marche.
Enfin n’oublie pas de liker cette vidéo / cet article avant de partir et de me laisser un commentaire pour partager le thème et la cible de ta chaîne !
Easy Vidéo
Mettre son podcast sur YouTube | BONNE OU MAUVAISE IDÉE

Mettre son podcast sur YouTube | BONNE OU MAUVAISE IDÉE

Mettre son podcast sur YouTube | BONNE OU MAUVAISE IDÉE

Si tu as un podcast, tu mets peut-être tes épisodes de podcasts sur ta chaîne YouTube, ou du moins tu y penses. Tout le monde parle de réutiliser son contenu donc ça parait être une bonne option pour utiliser son podcast en dehors des plateformes traditionnelles comme Google podcast ou Spotify.
Mais est-ce vraiment une bonne idée de mettre ses épisodes de podcast sur une chaîne YouTube. Est-ce que ça vaut le coup de passer du temps à faire ça ? 
Le format podcast n’est pas un format YouTube et c’est pourquoi des épisodes de podcasts qui marchent très bien sur YouTube, il n’y en a pas tant que ça.
Le contenu sur YouTube doit pouvoir être consommé facilement par ton audience idéale, avec de l’audio et du visuel.
 
Je pourrais arrêter ici mais il y a tout de même 2 cas différents et j’ai donc 2 pistes de réflexion à partager avec toi aujourd’hui : 
1er cas : tu as une chaîne ou tu partages à la fois tes podcasts et des vidéos crées spécifiquement pour YouTube.
2ème cas : Il s’agit d’une chaine uniquement dédiées à tes épisodes de podcast.
Je vais rentrer dans le détail mais sache que peu importe dans quel cas tu es, écoute bien les 2 cas car ça peut te donner des idées.
 
A – 1er cas :  non ce n’est pas une bonne idée d’uploader ton podcast sur ta chaine si sur cette dernière tu partages à la fois tes podcasts et des vidéos au format traditionnel YouTube. Ça sera en effet très difficile d’attirer une audience qui te suit sur 2 formats bien distincts car souvent il ne s’agit pas des mêmes utilisateurs.
En tant qu’utilisatrice, je n’écoute jamais de podcast sur YouTube. Je vais toujours sur des plateformes spécifiques au podcast et je les écoute quand je vais marcher ou courir. Et la plupart d’entre nous fonctionnons comme ça.
Les vidéos YouTube, je les consomme différemment puisque je fais une recherche sur un sujet particulier puis je regarde activement la vidéo en prenant parfois des notes ou en testant le tutoriel. 
Les épisodes de podcast qui sont souvent bien plus long que les vidéos YouTube et n’ont pas ce côté visuel accrocheur vont alors probablement faire du mal à ta rétention d’audience et à ton temps de visionnage qui sont des critères très importants pour ta chaîne YouTube.
Petit aparté : Si tu décidais aujourd’hui d’arrêter de partager tes épisodes de podcast sur ta chaîne YouTube et que tu te demandais si tu devais laisser les anciens ou les supprimer, je te conseille de les garder. S’ils sont toujours en adéquation avec le thème de ta chaîne, il n’y a pas de raison de les enlever. Ils t’ont tout de même apporté des heures de visionnage. Donc laisse-les et enchaine avec des vidéos spécifiques pour YouTube.
 
B – Deuxième cas : Oui tu peux mettre des épisodes de podcast sur une chaine YouTube dédiée à ces épisodes.  
Mais il y a plusieurs conditions : 
1ère condition : tu oublies la petite vague en fond ou les quelques images qui tournent en boucle pendant l’audio. 
Je te conseille de te filmer pendant que tu enregistres ton podcast. YouTube est une plateforme vidéo. On doit avoir son et image. 
Tu peux aussi faire un peu de montage vidéo en ajoutant des images, de la musique, et en supprimant les parties non essentielles de ton épisode de podcast.
D’ailleurs, si tu veux des conseils pour pouvoir faire des vidéos face caméra facilement et avec un look pro, je t’invite à découvrir ma formation Easy vidéo. Le lien est en commentaire.
2ème condition : utilise YouTube comme un moteur de recherche et non pas une bibliothèque de vidéos. Il ne faut pas simplement reprendre le titre de ton podcast mais bien mettre en place une stratégie SEO avec notamment les bons mots-clés et le bon titre pour avoir des chances que tes vidéos podcasts soient découvertes sur YouTube.
Par exemple, si ton podcast s’appelle : épisode 32 – La peur du conflit, on va enlever épisode 32 et chercher les mots-clés qui ont du potentiel sur YouTube en rapport avec la peur du conflit. L’outil Tubebuddy peut t’aider à y parvenir. Le lien vers Tubebuddy est dans la description.
Si tu ne fais pas ce travail, à quoi ça sert de partager tes podcasts sur YouTube si personne ne les trouve sur YouTube. Tes vues viendront uniquement de ta communauté extérieure à qui tu as partagé le lien. Donc aucun intérêt.
Ça sera simplement une perte de temps. Et en temps qu’entrepreneur, on a rarement du temps à perdre. 
 
Enfin, pour donner plus de chances à ton contenu podcast sur YouTube, tu pourrais aussi décider de faire des vidéos ou tu ne prends que des extraits de ton podcast et en faire des vidéos plus courtes. Cependant, il va probablement te manquer dans ces petites vidéos, une intro, une conclusion et tes appels à l’action. Donc il faudra les tourner en plus ! 
 
Partager un épisode de podcast sur YouTube n’est pas ce que je conseille à mes clients comme tu peux le comprendre ou alors il faut y passer du temps pour en faire du contenu qui réponde aux exigences du moteur de recherche YouTube. 
 
Alors dis-moi en commentaire, est-ce que tu partages ou tu penses partager ton contenu de podcast sur ta chaîne ? 
Pense bien à liker cette vidéo ou commenter cet article si elle t’a fait avancer même un tout petit peu dans ta réflexion.  À bientôt.
Easy Vidéo
COMMENT FAIRE UNE INTRO YOUTUBE AVEC PLACEIT

COMMENT FAIRE UNE INTRO YOUTUBE AVEC PLACEIT

COMMENT FAIRE UNE INTRO YOUTUBE AVEC PLACEIT

Comment faire une intro YouTube pour débutants et ce très facilement avec Placeit. J’avais envie de créer une très courte intro pour mes prochaines vidéos YouTube sans me prendre la tête. Et je me suis dis pourquoi pas filmer mon écran quand je suis en train de le faire. Tu y verras donc mes réflexions sur le sujet, comme combien de temps va durer mon intro et pourquoi, et toutes les étapes pour arriver au résultat. 
Nous allons utiliser la plateforme Placeit.   
Placeit est une plateforme où tu peux créer des mockups, des designs, des logos ou encore plein de sorte de vidéos et ce très facilement.
Placeit propose beaucoup de design d’intro YouTube que l’on va pouvoir modifier comme on le souhaite.  
Il y a possibilité d’utiliser la version gratuite mais comme sur toute plateforme, il y a beaucoup plus d’options dans la version payante. Et évidemment quand tu as la version payante, tu n’as pas le logo Placeit sur ta vidéo quand tu la télécharges.  
Ce que je te conseille, c’est de t’abonner pour avoir accès à toutes les possibilités qu’offre Placeit.
L’abonnement est à $14.95 par mois ou si tu t’engages pour l’année ça revient moitié moins cher.
Comme j’ai un abonnement placet, voici le lien d’affiliation où tu pourras avoir 15% de réduction supplémentaire. 
L’autre option c’est aussi d’acheter uniquement le template que tu choisis, si tu te sers uniquement de Placeit pour créer cette intro. 
 
Dis-moi en commentaire si tu essaies d’en créer une. 
Si tu as aimé cette vidéo, pense à la liker ! 
Easy Vidéo