Bien articuler et parler clairement dans ses vidéos (et Lives) ! POUR PLUS D’IMPACT

Bien articuler et parler clairement dans ses vidéos (et Lives) ! POUR PLUS D’IMPACT

Comment peux-tu mieux articuler et partager tes messages clairement face caméra ? 

Le terme articulation désigne l’action de prononcer distinctement chaque mot en parlant. Articuler, c’est aussi bien prononcer les mots qu’émettre des sons clairs.
À l’opposé, une mauvaise prononciation c’est une émission désordonnée des sons. Par exemple : ‘’J’suis’’ pour Je suis, ‘’aroport’’ pour aéroport. 
En apprenant à bien articuler en vidéo et parler clairement et de façon concise, ton message passe beaucoup mieux.
Ton audience te comprend mieux et tu as alors bien plus d’impact.
Bien entendu, on n’a pas pour objectif ici d’avoir la diction d’un présentateur télé ou d’un acteur, je ne l’ai pas moi-même et j’ai encore du travail sur le sujet, mais simplement d’être plaisant à écouter.  
J’ai déjà fait une vidéo sur comment bien articuler où je partageais 3 exercices simples à pratiquer quotidiennement. Je t’invite à aller la voir si ça n’est pas encore fait.
Dans cette vidéo, je vais partager 5 conseils et tu verras que le cinquième sort un peu du lot mais il est très simple et en même temps très efficace. 

Premier conseil – Avoir une bonne posture

Si tu es un peu avachi.e, courbé.e en avant lorsque tu prends la parole face caméra, lors de tes lives ou dans tes vidéos, il va être difficile de produire des mots et des sons clairs.
Pourquoi ?
Parce que cette position exerce une pression sur certains muscles de la mâchoire, du cou, des épaules. Cette position courbée restreint également ton larynx et l’empêche de bouger librement. 
Tout ça mis ensemble, ta mauvaise posture va t’empêcher d’avoir une bonne articulation.
Je t’invite alors à corriger ta posture.
Si tu tournes tes vidéos ou fais des live assis, je t’invite par exemple à prendre une chaise stable qui ne tourne pas et à avoir les pieds bien ancrés dans le sol et le dos droit. Pour cela, rien de mieux que de s’assoir sur l’avant de ta chaise afin d’éviter de t’avachir sur le dossier de celle-ci.
Dis-moi en commentaire si tu as tendance à tourner tes vidéos ou tes lives assis.e ou debout,.
Aussi pense bien à avoir ta caméra au niveau de tes yeux afin d’éviter de regarder vers le bas et d’empêcher cette prononciation claire et confiante. 

Deuxième conseil – Parler plus doucement

Ce conseil est valable particulièrement dans les lives.
Dans les lives, on se lâche parfois et on oublie de bien articuler. C’est là où on commence à manger nos mots ‘’Jvais vous parler de cte nouveauté’’ au lieu de ‘’Je vais vous parler de cette nouveauté’’.
Et c’est aussi lorsqu’on parle trop vite que les tics de langages reviennent au galop avec le fameux Euh, donc, alors etc.
Si tu souhaites travailler sur ces tics de langage, je t’invite à aller voir ma vidéo ‘’arrête de dire euh !’’. 
Parler plus doucement va te permettre de prendre le temps de réfléchir à tes idées, de mieux articuler et ainsi d’aider ton audience à te suivre et à bien comprendre ton message.  
Tu peux, lors de ton Live et pour te rappeler de parler doucement, coller un post-it face à toi où tu écriras : DOU-CE-MENT

Troisième conseil – Garder tes phrases courtes

Avoir une bonne articulation ne signifie pas que tu dois utiliser de longues phrases et du vocabulaire compliqué.
La meilleure façon pour que ton audience comprenne ce que tu es en train de dire, c’est d’utiliser des phrases plus courtes et un vocabulaire simple.
Et pour toi ça sera probablement plus facile à prononcer.

Quatrième conseil – Préparer un script

Préparer ce que tu vas dire face caméra en avance te permet de maîtriser les mots que tu vas dire et t’entraîner avant de tourner ta vidéo.
Tu vas pouvoir le lire et relire avant afin d’être sûr.e d’être à l’aise avec le texte.
Tu peux même t’entraîner à lire ton script avec un crayon dans la bouche en exagérant l’articulation.
Je t’en ai déjà parlé dans cette autre vidéo sur l’articulation.
À défaut de crayon, tu peux simplement utiliser ton doigt. Je sais ça parait un peu bizarre mais en le faisant une fois juste avant de tourner, tu vas naturellement mieux prononcer chaque mot lorsque tu vas dire ton texte face caméra. 

Cinquième conseil – Bailler plusieurs fois par jour

Ce conseil peut sembler très basique mais bailler est un super exercice pour ouvrir ta mâchoire et détendre ses muscles.
Si tu n’as pas envie de bailler, force-toi. Et en général un faux bâillement en entraine un vrai. 
Et tu peux même ajouter à ces bâillements, une session massage du visage toujours dans l’intention d’ouvrir et de détendre ta mâchoire et donc par la suite avoir une meilleure prononciation.
Avoir une bonne posture, parler doucement, garder tes phrases courtes, préparer tes scripts et bailler plusieurs fois par jour vont te permettre d’avoir plus d’impact dans tes communications face caméra. 
Si cette vidéo / cet article t’a plu, pense à la liker et à me dire en commentaire quel est le conseil que tu retiens et que tu comptes mettre en pratique ! 
Bonne journée à toi !
Sois crédible en vidéo
Si je commençais une chaîne YouTube aujourd’hui…

Si je commençais une chaîne YouTube aujourd’hui…

Si je commençais une chaîne YouTube aujourd’hui…

Si je commençais ma chaîne YouTube aujourd’hui, voici ce sur quoi je me concentrerais absolument pour à la fois la développer sur le long terme, être en complète adéquation avec ce que je propose et faire en sorte qu’elle attire mes clients idéaux. 
Je vais partager 5 points clés et je t’invite déjà à t’abonner à cette chaîne si tu souhaites utiliser le pouvoir de la vidéo et de YouTube afin de développer ton business.

Premièrement : je créerai un plan d’attaque 

Pour cela je répondrais aux questions suivantes : 
Quels sont mes objectifs avec ma chaine YouTube ? Dans 1 an ? Dans 2 ans ? 
– Quel message je souhaite faire passer ? 
– Qui est mon audience idéale ?
– Comment ces personnes vont pouvoir trouver mes vidéos ?
– Combien de vidéos je souhaite partager par mois? Puis-je le faire seule ou dois-je déléguer certaines actions ?  
– Quand vais-je la lancer officiellement ? 
Suite à cela, commencer un rétroplanning. Pas besoin d’être très compliqué. Il faudra y retrouver toutes les actions à mettre en place pour lancer sereinement la chaîne. 
Puis créer un calendrier de vidéos pour les prochains mois : des vidéos qui répondent aux objectifs de la chaîne et aux messages que tu souhaites faire passer et des vidéos qui sont bien entendu optimisées pour être trouvées dans le moteur de recherche. Oui je parle de SEO. 
En faisant ça, ça permet dès le départ de bien rester focus sur pourquoi je le fais et comment ; et donc de rester alignée peu importe le nombre de vues ou d’abonnés.  

Deuxièmement : Je me concentrerai sur le personal Branding sur YouTube

Le personal branding permet de se différencier et d’être reconnaissable.
Si j’ouvrais ma chaîne aujourd’hui et pour développer le personal branding, je me poserais diverses questions : 
– Quel style je veux avoir dans mes vidéos ? Quel ton je vais utiliser ? Quel look éventuellement ? J’ai par exemple une cliente qui utilise un ton théâtral et qui a un chapeau dans toutes ses vidéos. Ce qui va bien entendu avec son métier et les messages qu’elle souhaite faire passer. 
– Ensuite, dois-je rajouter une intro ou outro ? Est-ce que j’achète une musique qu’on pourrait retrouver dans toutes mes vidéos ?  
– Puis, je me demanderais quel look donner à mes vignettes et à ma bannière. Quelle photo de profil choisir ? Si tu as déjà un site Internet et des réseaux sociaux, tu vas probablement pouvoir reprendre ta charte graphique existante.
– Et enfin, comment mettre en avant mes vidéos sur ma chaîne que ce soit sur l’onglet accueil en créant des sections ou sur l’onglet playlists ? 
L’objectif c’est vraiment que cette chaîne soit unique et ne soit pas un copier-coller d’autres chaînes qui peuvent t’avoir un peu trop inspirées de manière consciente ou inconsciente.
 

Troisièmement : J’étudierais les données analytiques 

Quand on ne comprend pas les données analytiques et que l’on croit qu’il n’y a que les vues ou le nombre d’abonnés qui comptent, on part sur de très mauvaises bases.
Et on va avoir tendance à prendre ses vues ou ce nombre d’abonnés comme signe de réussite ou de défaite.
Ça me fait rire quand parfois on m’a dit sous certaines de mes vidéos ‘’Ton contenu est super. Tu mérites d’avoir plus de vues et d’abonnés’’. Ça n’est pas ou en tous cas ça n’est plus mon focus principal.
Mon focus c’est que toi qui regarde, tu trouves que cette vidéo est intéressante et t’amène un peu de réflexion sur un sujet, une réponse à une question que tu te poses ou te fasses avancer au moins d’un millimètre. 
Et comment je le vois si mes vidéos ont un intérêt ? Je le vois grâce à votre engagement à travers les likes ou les commentaires mais aussi vos emails, les demandes de sessions découvertes ainsi que tous mes supers clients qui me font confiance parce qu’ils m’ont connu grâce à cette chaîne.
Je le vois aussi grâce au temps de visionnage et à d’autres données analytiques. 
Alors oui si ma chaîne était lancée aujourd’hui, j’apprendrais à comprendre les données analytiques et ainsi à avoir le bon focus, ce qui n’était clairement pas le cas les premiers mois où j’ai lancé cette chaîne. 
Dis-moi en commentaire si tu as l’impression de maîtriser les données analytiques de YouTube ? 

Quatrièmement, j’investirais

En tant qu’entrepreneur, j’estime que quand on demande à nos clients d’investir dans nos services, il faut que nous aussi nous soyons capables d’investir dans notre business pour le développer. 
YouTube étant une clé de développement business très importante, si je lançais ma chaîne aujourd’hui, j’investirais dans un premier temps dans un programme YouTube qui soit solide pour m’apprendre à sortir du lot sur YouTube.
C’est un game changer de se faire accompagner et ça évite de faire tellement d’erreurs.
Fais-toi accompagner par un professionnel qui maîtrise son sujet, qui a des résultats et dont ses clients ont des résultats et avec qui tu sens qu’il y a un bon feeling. Si c’est moi, c’est top et je t’invite à découvrir mon programme YouTube strategy booster. Et si tu as des questions, j’y répondrais avec plaisir 
Tu vas gagner un temps de dingue et avoir la bonne stratégie et donc éviter d’y passer des mois sur ta chaîne puis d’abandonner parce que ça ne marche pas.  
J’investirais ensuite dans du matériel. J’achèterais de suite un micro et il y a plein de micro-cravate à des prix plus que raisonnables. 
J’investirais aussi dans un bon éclairage en achetant une ring light et des softboxes car l’éclairage naturel dans mon bureau n’est pas terrible.  
Et je testerai le téléprompteur en commençant par une application pour voir si je suis à l’aise avec et si ça me permet de gagner du temps lors des tournages. 
J’investirais dans des outils comme canva pro, keywords everywhere et tube buddy dont je parle dans mon programme. 

Cinquièmement – je ferais attention à ce que YouTube reste fun ! 

Quand je dis ça, c’est que je ferais en sorte que je prenne toujours du plaisir à faire mes vidéos et que je ne fasse pas juste des vidéos pour faire des vidéos. 
Ça n’empêche que parfois il faut se mettre un coup de pieds aux fesses pour avancer et pas se cacher derrière ‘’prendre du plaisir avant tout’’ car YouTube ça demande du travail et on ne peut pas être en extase devant toutes les étapes liées au développement de sa chaîne YouTube. 
Mais faire attention de garder cette partie fun.
Que ce soit dans la recherche de sujets ou titres seo, l’écriture, le tournage, la com etc. Et surtout ne pas se forcer à faire une vidéo juste pour le SEO. Ça doit être un bon mix entre le SEO qui nous permet d’être trouvé sur YouTube et les sujets qui nous plaisent.  
Si je lançais ma chaîne YouTube aujourd’hui, j’aurais alors un plan d’attaque, je me concentrerais sur le personal branding, je maîtriserais les données analytiques, j’investirais et je ferais attention à garder ce travail sur ma chaîne fun et agréable dans l’ensemble.
J’espère que cette vidéo / cet article t’a amené quelques points de réflexion et si tu l’as aimé, fais le moi savoir avec un like et pourquoi pas en me disant en commentaire le point principal que tu as retenu !  À bientôt. 
Easy Vidéo
Déléguer la création de tes vidéos YouTube | QUOI et COMMENT

Déléguer la création de tes vidéos YouTube | QUOI et COMMENT

Déléguer la création de tes vidéos YouTube | QUOI et COMMENT

Créer des vidéos, ça prend du temps, surtout quand tu veux faire en sorte que tes vidéos soient de qualité, vues par ton audience idéale et en partager régulièrement et sur du long terme. 
On est d’accord que faire des vidéos n’est probablement pas ton métier en soi. Cependant, faire des vidéos te permet de développer ta visibilité, ta crédibilité et tes ventes
Alors as-tu déjà pensé à déléguer la création de tes vidéos ou plutôt une partie de la création de tes vidéos ? 
Déléguer est un investissement pour ton entreprise qui va te permettre de gagner en efficacité, de mettre de côté les tâches que tu n’aimes pas ou qui te prennent bien trop de temps et de rester régulier. Pour moi, c’est une stratégie gagnante que l’on met souvent bien trop tard en place. 
Dans cette vidéo / cet article, on va voir toutes les tâches que tu pourrais déléguer, celles que je déconseille de déléguer, et ensuite comment s’y prendre concrètement.  

Premièrement, que peux-tu déléguer ? 

Concernant la création pure de tes vidéos, ce que je te déconseille tout d’abord de déléguer, c’est l’écriture de tes scripts. Cette partie-là, ça doit venir de toi, c’est ta touche personnelle, c’est ton contenu qui va faire la différence avec les autres.
Pourquoi les gens t’écoutent ? Pas pour que tu répètes ce qu’un autre a dit mais bien pour avoir ton point de vue et tes conseils.
Tu pourrais cependant le faire relire si ça t’aide à avoir un avis extérieur ou que tu n’es pas très à l’aise dans l’écriture. 
Le deuxième élément qui est plus difficile à déléguer c’est la recherche de sujets et de titres SEO. 
Si tu souhaites le faire, de ton côté et dans un premier temps il faut que tu te formes sur la stratégie YouTube. Tu peux le faire facilement en t’offrant mon programme qui te donne ma stratégie de A à Z pour lancer ou faire décoller ta chaîne. Le lien est juste ici. 
Si tu t’es formé, tu sais qu’il y a toute une partie SEO importante puisque YouTube est un moteur de recherche. Si tu souhaites le déléguer, il faut que la personne en question se soit formée et que vous soyez d’accord sur la stratégie à mettre en place.  
Personnellement, je propose ce service là uniquement à quelques clients qui ont suivi l’un de mes programmes ou coaching. 

Voici maintenant ce que tu peux plus facilement déléguer : 

1 – Le tournage : J’ai quelques clientes qui vont dans un studio et font appel à des professionnels de la vidéo.
Elles vont tourner une dizaine de vidéos en une fois. Elles ne veulent pas se préoccuper du matériel. Leur objectif c’est de ne pas perdre de temps et d’avoir des vidéos qui ont un look pro.
Bien entendu, en fonction de là où tu habites, ça peut coûter un peu d’argent. Tout dépendra alors de ton budget.
2 – Le montage vidéo : si tu aimerais que tes vidéos soient un peu plus punchy ou aient un look plus pro mais le montage vidéo et toi, ça fait deux ou bien ça te prend trop de temps, c’est une parfaite étape à déléguer. 
3 – La mise en ligne : Quand on met une vidéo sur YouTube, il y a plein d’étapes à connaître : les sous-titres, les liens cliquables, les tags, la vignette et j’en passe.
Si ça te prend trop de temps ou ça t’embête de le faire, c’est une autre étape intéressante à déléguer ! 
4 – La communication : Une fois que ta vidéo est en ligne, il va falloir communiquer dessus. Sur les réseaux, via ta newsletter, sur ton blog etc.
Tu peux alors déléguer la création des visuels et l’écriture ou la publication de ces communications. 

Maintenant, À QUI PEUX-TU DÉLÉGUER CES TÂCHES ? 

Une fois que tu as déterminé quelles tâches tu souhaites déléguer, il va falloir déterminer qui aurait plaisir à s’en occuper. 
L’objectif c’est de trouver quelqu’un de confiance, qui ait des tarifs accessibles pour ton budget, et qui fasse du travail à hauteur de tes attentes.
Bien entendu, tu ne peux pas demander quelqu’un qui a des années d’expérience ou un vrai savoir-faire à un prix horaire ras des pâquerettes. Il faut que les deux parties soient satisfaites de la collaboration. 
Tout d’abord, travailles-tu déjà avec des personnes de confiance qui pourraient s’occuper de certaines de ces tâches ? 
Par exemple, si tu as une assistante, tu peux comme moi, lui demander de s’occuper de mettre la vidéo avec le script sur ton blog ou de programmer tes posts sur les réseaux sociaux.
Si tu ne connais personnellement personne qui fait ce type de tâches, tu peux ensuite demander à ton réseau qui est souvent de bon conseil, si quelqu’un connaît quelqu’un qui fait telle ou telle tâche. 
Ensuite, tu peux aller sur des sites type 5euros.com ou Fiverr. L’objectif n’est pas de trouver un service à 5 euros mais bien de découvrir des professionnels. 

Enfin, COMMENT VAS-TU T’Y PRENDRE POUR DÉLÉGUER LA CRÉATION DE TES VIDÉOS ?

Prenons l’exemple du montage vidéo. 
C’est ta responsabilité d’être très clair dans tes instructions.
Si tu as déjà fait toi-même du montage évidemment ça aide énormément puisque tu sais ce qui est faisable, facile d’exécution ou ce qui est plus compliqué à faire. 
Tu peux dans un premier temps montrer le style de vidéo que tu aimes. Sois-tu veux continuer avec ton propre style, soit tu montres la vidéo d’une autre personne. 
Ensuite tu vas partager un dossier avec les éléments importants à rajouter au sein de la vidéo : par exemple tu aimerais que le monteur ajoute une intro ou outro, une musique, un logo etc. 
Ensuite tu vas lui dire ce qui est important pour toi : qu’il fasse les coupures, qu’il joue sur la luminosité, ajoute des images, des vidéos, des titres etc. 
Plus tu es clair et précis, mieux c’est. Ça va éviter un nombre d’allers et retours énorme.
Ensuite, ne t’engage pas de suite sur une durée ou un nombre de vidéos. Vous vous mettez tout d’abord d’accord sur un premier test. Et si la collaboration se passe bien, vous vous mettez d’accord sur un rythme à tenir. 
Dis-moi maintenant en commentaire que délègues tu ou qu’aimerais tu déléguer en relation avec la création de tes vidéos ?
Et si cette vidéo t’a plu, pense bien à la liker ou encore la partager ! ça m’aide énormément ! À bientôt !
Easy Vidéo
Perte d’abonnés YouTube ! QUE SE PASSE T’IL ?

Perte d’abonnés YouTube ! QUE SE PASSE T’IL ?

Perte d’abonnés YouTube ! QUE SE PASSE T’IL ?

Quand tu vas dans les données analytiques de ton studio YouTube, dans la partie audience, tu as peut-être remarqué qu’à certains moments tu as perdu des abonnés.
Bien entendu si tu en perds quelques-uns et que tu en gagnes bien plus, rien de dramatique, c’est plutôt normal.
Maintenant, si tu en perds régulièrement, il va falloir comprendre pourquoi.
C’est normal et sain de se demander comment une vidéo a pu faire fuir une partie de ton audience et peut-on faire en sorte que ça ne se reproduise pas.  
Sache qu’il y a plusieurs raisons qui peuvent expliquer cette perte d’abonnés YouTube et dans cette vidéo je vais te partager les principales. 

1 . Première raison : YouTube fait du ménage

YouTube a pu supprimer les abonnés indésirables de ta chaîne comme par exemple des abonnés qui ont été achetés.
Comme quoi ça ne sert vraiment à rien d’acheter des abonnés.
Sache que YouTube nettoie régulièrement sa plateforme et supprime les comptes suspects : tu vas donc perdre ces «faux» abonnés
YouTube a aussi pu supprimer les abonnés dont les comptes sont clôturés. Tu ne peux donc rien y faire. 

2 . Deuxième raison : Tu postes trop ou pas assez ! 

Si tu postes beaucoup de vidéos par exemple une vidéo tous les jours, il peut se passer deux choses.
Tout d’abord, tu peux diminuer la qualité de tes vidéos. C’est un rythme très difficile à tenir et au bout d’un moment on fait des vidéos juste pour faire des vidéos et on n’a pas le temps de travailler suffisamment la qualité du contenu. Et de ce fait, ça fait fuir des abonnés.
Le deuxième élément qui peut jouer c’est que les abonnés vont en avoir marre d’avoir plein de notifications sur la sortie de tes vidéos sur YouTube. Trop c’est trop parfois.
À l’inverse, si tu postes très rarement et que tes abonnés ne savent même pas si tu vas poster cette année, ils ont le droit de se demander si ça sert à quelque chose de continuer à être abonné à une chaîne qui ne partage pas de nouveau contenu. 
Il faut que tu trouves un rythme qui te convienne et qui te permettre de sortir du contenu de qualité comme une nouvelle vidéo par semaine ou une nouvelle vidéo toutes les deux semaines et en informer ton audience. 
Dis-moi en commentaire quel est ton rythme de publication ? 

3 . Troisième raison : Ta chaîne a changé

Tu évolues et ta chaîne avec. Tu as peut-être revu ta niche et ou évolué en termes de sujets que tu souhaites aborder et certains de tes abonnés peuvent ne plus se sentir concernés par tes vidéos.
Ta chaîne a aussi pu changer au niveau du format de vidéo proposé. Tu proposais des formats de vidéo face caméra d’une durée de 5 à 10 minutes et maintenant tu ne postes que des Shorts, les vidéos verticales de moins d’une minute. C’est possible que ce format ne plaise pas à certains de tes abonnés.
Changer de niche ou de format brutalement n’est jamais une bonne idée. Si c’est une évolution mais pas un changement total c’est important d’y aller avec douceur et d’en informer ton audience. 
Si c’est un vrai changement comme par exemple ta chaîne concernait la reconversion professionnelle et maintenant tu souhaites parler de naturopathie, là il va falloir se poser une grande question : puis-je continuer sur cette chaîne ou devrais-je en ouvrir une autre ?  

4 . Quatrième raison : ton audience a changé

On évolue tous et ton audience aussi.
Sur ta chaîne, tu donnes par exemple des conseils pour aider  ton audience à trouver le job de ses rêves. Une fois que tes abonnés l’ont trouvé, c’est fort probable que ta chaîne ne les intéresse plus. 
À moins que tu t’ouvres au niveau tes offres et que tu réfléchisses à comment tu pourrais accompagner tes abonnés qui sont passés au stade supérieur. Dans cet exemple, tu pourrais aussi aborder l’après c’est à dire comment continuer à se sentir épanoui au sein de son job et comment gravir les échelons au sein de l’entreprise ! 
Je te donne un autre exemple : tu accompagnes les femmes enceintes à se sentir bien pendant leur grossesse. Au bout des 9 mois de grossesse, malheureusement ta chaîne ne leur convient plus. Sauf si tu décides de parler du post-partum par exemple, donc l’après grossesse.
YouTube fait du ménage, tu postes trop ou pas assez, ta chaîne a changé ou encore ton audience a elle-même évolué sont de bonnes raisons expliquant pourquoi tu perds des abonnés YouTube. Comme tu peux le voir, pour la plupart de ces raisons, il y a des choses à réfléchir et à mettre en place.
Et parfois il faut reprendre sa stratégie YouTube depuis le début. Si tu es prêt.e à travailler dessus, je t’invite à découvrir mon programme YouTube Strategy Booster en allant visiter mon site internet thegoodspeech.com
Merci de liker cette vidéo / article si elle t’a plu. Ça fait toujours plaisir ! À bientôt.
Gagner la confiance de son audience YouTube POUR PLUS DE VENTES

Gagner la confiance de son audience YouTube POUR PLUS DE VENTES

Gagner la confiance de son audience YouTube POUR PLUS DE VENTES

Un entrepreneur m’a contacté dernièrement et m’a demandé comment j’ai fait pour gagner la confiance de mon audience avec mes vidéos quand je débutais sur YouTube et que je n’avais que quelques dizaine ou centaine d’abonnés.  Il m’a expliqué qu’il avait l’impression que les gens ne prenaient pas ses conseils au sérieux.
La confiance c’est le sentiment de quelqu’un qui se fie entièrement à quelqu’un d’autres. Et quand une personne te découvre pour la première fois, elle ne va probablement pas avoir 100 % confiance en toi et en tes propos. 
Je vais te donner dans cette vidéo / cet article 5 conseils pour gagner la confiance de ton audience avec tes vidéos YouTube, que tu sois débutant ou avancé. 
 

Premier conseil : Dire ce que tu penses vraiment

Parfois on n’ose pas dire certaines choses ou aborder certains sujets par peur de ne pas ou de ne plus plaire.
L’objectif c’est d’être toi et forcément, plus tu vas prendre la parole, plus il y a des chances que ton audience ne soit pas toujours d’accord avec toi.
Le principal c’est qu’elle le soit sur le fond mais il y aura forcément des exceptions.
En disant vraiment ce que tu penses et ce dès le début, la confiance va perdurer car ton audience va savoir que tu n’es pas juste en train d’essayer de rentrer dans un moule et dire la même chose que tout le monde. 
Attention cependant, dire ce que tu penses ne veut pas dire le dire durement et sans tact. On peut dire ce qu’on pense sans dénigrer les autres et avec les formes. 

Deuxième conseil : Être transparent

Je vais te donner un exemple.
Tu fais une vidéo où tu présentes le matériel à utiliser pour lancer un podcast. Tu parles entre autres du micro, tu en donnes toutes les caractéristiques et les avantages et tu leur dis que tu leur donnes le lien Amazon pour aller se le procurer.
Ce qui va être important dans cette situation, c’est de prévenir ton audience, d’une manière ou d’une autre, dans la vidéo ou dans la description, qu’il s’agit d’un lien affilié et que tu gagnes une commission dessus.
En expliquant que tu ne leur en parles pas pour la commission en soit, surtout que les commissions Amazon sont très légères, mais bien parce que ce produit tu en es très satisfait et ce produit peut les aider, ton audience va voir que tu es honnête et transparent.
Il vaut mieux être bien clair sur ce genre de fonctionnement.  

Troisième conseil : Se montrer face caméra

Ça n’est pas obligatoire de se montrer en vidéo mais franchement pour créer une relation de confiance, ça aide énormément. Ton audience aura toujours un doute sur qui se cache derrière tes vidéos et pourquoi tu ne te montres pas.
Si tu souhaites que ton audience ait confiance en toi, en voyant ta façon de t’exprimer, de partager tes points de vue, tes conseils, elle sait que tu es une vraie personne et elle sent ton énergie.
Et si tu proposes des formations ou des accompagnements, on a besoin d’abord de savoir à qui on a vraiment affaire. 
À l’ère du marketing authentique, les gens veulent savoir qui sont les personnes derrière l’entreprise. 
Cependant, si tu as une vraie raison qui t’empêche de te montrer, tu pourrais éventuellement l’expliquer à ton audience dans une vidéo de présentation. 
Mais encore une fois je pense qu’il y a une personne sur 100 qui a une vraie bonne raison de ne pas montrer son visage. Bien entendu, j’ai complètement inventé cette statistique mais j’y crois beaucoup.
Allez, dis-moi en commentaire si tu te montres face caméra ! Et si tu ne le fais pas, je serais bien curieuse de connaître ta raison.

Quatrième conseil : Mettre en cohérence tes actes avec ton discours

Si tu prodigues des conseils que toi-même tu ne mets pas en application, c’est toujours plus difficile de donner confiance. Attention, on n’a pas besoin d’être parfait mais il faut au moins faire de notre mieux. 
Par exemple, si tu es consultant en communication et que tu dis à tes clients de faire des vidéos et passer face caméra, ça serait bien que tu t’y mettes aussi. 
Pour un coach business, si tu expliques à tes clients que la prospection est indispensable pour développer son CA, il faut que tu aies testé ce système d’acquisition clients à un moment donné. 
Encore une fois, pas besoin d’être parfait mais bien d’être cohérent

Cinquième conseil : Être présent pour tes abonnés

Ça concerne notamment 2 éléments : 
Le premier c’est la régularité de tes contenus. Comment veux-tu qu’une relation de confiance se crée si tu annonces que tu vas sortir une vidéo toutes les semaines et finalement tu le fais pendant 2 mois puis tu les laisses tomber pendant les 6 mois suivants ? 
Pour créer une relation de confiance, ça ne se fait pas du jour au lendemain. Je te conseille de déterminer le rythme qui te convient, l’annoncer à ton audience et le suivre. 
Le deuxième élément c’est répondre aux commentaires ou quand on commence à en avoir beaucoup, à un maximum de commentaires. Si ton audience prend le temps de t’écrire un commentaire positif ou constructif, il faut prendre le temps d’y répondre. 
Dire ce que tu penses vraiment, être transparent, te montrer face caméra, mettre en cohérence tes actes avec ton discours et être présent pour tes abonnés va te permettre de gagner la confiance de ton audience. Et quand on a gagné sa confiance, alors une partie de cette audience aura envie d’aller plus loin en travaillant avec toi.
D’ailleurs, pour savoir comment travailler avec moi, je t’invite à aller visiter mon site internet thegoodspeech.com
Belle journée à toi
Easy Vidéo
1000 ABONNÉS YOUTUBE RAPIDEMENT ? | LES 3 HACKS QUI TUENT TA CHAINE

1000 ABONNÉS YOUTUBE RAPIDEMENT ? | LES 3 HACKS QUI TUENT TA CHAINE

1000 ABONNÉS YOUTUBE RAPIDEMENT ? | LES 3 HACKS QUI TUENT TA CHAINE

Obtiens 1000 abonnés YouTube très rapidement grâce à ces hacks !
C’est ce qu’on peut souvent entendre et pourtant certains hacks vont en réalité faire du mal à ta chaine YouTube.
On trouve de tout comme conseils sur internet et sur YouTube et parfois on cherche la facilité alors on teste certains hacks pour que notre chaine YouTube grandisse plus vite. Mais on ne voit pas toujours le revers de la médaille. 
Dans cet article / vidéo, je vais partager 3 ‘’hacks’’ que j’ai pu entendre pas mal de fois pour obtenir des abonnés rapidement, et qui sont, pour moi, à ne surtout pas suivre !!!  
 

1er hack : Cacher le nombre de tes abonnés YouTube

Cette astuce consiste à dire : si tu évites de montrer ton petit nombre d’abonnés quand tu débutes, les gens vont s’abonner plus facilement à ta chaîne car personne n’aime faire partie des premiers abonnés d’une chaîne, ça ne donne pas confiance etc.  
C’est un hack qui n’a aucun intérêt pour moi. Ça voudrait dire que personne ne s’abonnerait à des petites chaines même si le contenu est top.
Franchement, je n’ai jamais vu de rapport entre le nombre d’abonnés gagné et le fait de cacher ou non son nombre d’abonnés. 
Surtout que quand il n’est pas montré, on imagine de toutes façons que cette chaîne a 50 abonnés maximum. Car qui va les cacher à part les chaînes qui ont peu d’abonnés ? Pour moi, ça ne donne pas confiance au contraire.
Ce qui va te faire gagner des abonnés c’est la qualité de ton contenu dédié à ton audience idéale. 
Par exemple, j’avais accompagné Sandrine a lancé sa chaine Happy couture. Elle n’avait qu’une vidéo quand on a commencé à travailler ensemble et très peu d’abonnés. Elle ne les a pas cachés et elle a gagné ses premiers 1000 abonnés avec 7 ou 8 vidéos partagées : des vidéos de qualité dédiées à son audience idéale et basée sur une stratégie YouTube claire et précise. Son audience, peu importe son nombre d’abonnés à eu envie de s’abonner. 
 
Avant de te parler du 2ème hack, pense bien à t’abonner à ma chaine si tu souhaites développer la visibilité et le CA de ton entreprise grâce au pouvoir de la vidéo et de YouTube.

2ème hack : Le sub for sub

Qu’est-ce que c’est ? C’est tout simplement proposer à des gens de s’abonner à ta chaîne en échange de ton abonnement à la leur.
J’en ai déjà parlé dans d’autres vidéos mais je voudrais amener un point différent. Dans cette vidéo par exemple, je vous disais qu’il y a notamment des groupes Facebook ouverts spécialement pour ça ou chacun s’abonne en échange de l’abonnement de l’autre. 
Mais ce dont je n’ai pas encore parlé c’est que des youtubeurs que je ne citerais pas proposent à leurs abonnés de mettre un commentaire en dessous de leur vidéo, en leur disant :  profitez de ma chaîne et de cette communauté pour vous entraider entre vous. Mettez en commentaire sous ma vidéo, le nom de votre chaîne et précisez que vous vous abonnerez à tous ceux qui s’abonnent à la vôtre. 
Ça va être formidable, vous allez pouvoir atteindre vos 1000 abonnés bien plus rapidement grâce à ce hack, grâce à cette technique. 
Évidemment, ce genre de proposition apporte au youtubeur en question plein de commentaires et donc d’engagement sous la vidéo. C’est alors une action plutôt positive pour ces youtubeurs.  
Mais est-ce que ça a été une démarche positive pour sa communauté, pour ses abonnés qui ont décidé de suivre ce hack et de proposer à tout le monde de s’abonner à leur chaine en échange de leur abonnement à la leur ? Non !! 
Pourquoi ?
Parce que les abonnés que tu obtiens avec ce type de méthode sont des abonnés qui, à 99%, s’en foutent complètement de ta chaine.
Ce qui veut dire que quand tu sortiras des vidéos, ils n’iront pas les regarder. Donc l’engagement de tes abonnés sera très mauvais et très simplement l’algorithme de YouTube en déduira que tes vidéos ne sont pas intéressantes et ne va pas les pousser en avant dans le moteur de recherche.
En plus si tu es entrepreneur, aucun de ces abonnés ne deviendra prospect
 

3ème hack : acheter des abonnés

C’est facile à faire. On te promet des ‘’vrais abonnés’’ pour un prix assez raisonnable.
Mais même problème qu’avec le dernier hack, les abonnés ne seront pas du tout intéressés par ton contenu. Ils ne vont pas le regarder et ta chaine ne sera pas poussée en avant par YouTube. 
Alors tu pourrais aussi acheter des vues tant qu’à faire pour que ça fasse plus réel mais à quoi ça sert de créer du contenu pour des faux abonnés à part perdre de l’argent et du temps ? 
Aucun intérêt pour ton business ni pour ton égo ! 
Faire semblant d’avoir plein d’abonnés n’a pas d’intérêt à part au début se faire mousser : waouh il y a plein de gens qui suivent sa chaine.
Mais ensuite, très rapidement, tu vas déchanter car ces personnes ne te laisseront jamais de commentaire intéressant sous tes vidéos et parce qu’elles ne les regarderont pas. Et créer des vidéos, c’est du boulot alors créer des vidéos pour des faux abonnés, c’est déprimant.
 
Les 1000 premiers abonnés sont souvent bien plus durs à avoir que les 1000 suivants.
Mais il vaut mieux mettre plusieurs mois à avoir 1000 personnes qui sont vraiment intéressées par tes vidéos et par tes services que 1000 personnes en 1 semaine qui ne connaissent même pas le thème de ta chaîne.
Dis-moi en commentaire si tu as testé certains de ces hacks ? Pas de jugement, on fait tous des tests ! Dis-moi ce que tu en as pensé !
Et si cet article / vidéo t’a aidé ou t’a permis d’avancer dans ta réflexion, pense à la liker !