Peur de parler en public et face caméra | 3 exercices

Peur de parler en public et face caméra | 3 EXERCICES ANTI-STRESS

Si je te dis qu’en moins de 5 minutes, tu peux descendre ton niveau de stress de quelques crans et garder uniquement le ”bon” stress, celui qui nous donne de l’énergie, est-ce que cela t’intéresse?

Si tu as peur de parler en public et face caméra, sache que je te comprends. C’est un exercice où il est parfois difficile de contrôler son stress.

Laurène est professeur de Yoga. Je l’ai invitée dans cette nouvelle vidéo pour qu’elle partage 3 exercices faciles et rapides à faire sans modération et avant tout moment stressant.

Tu peux même faire ces courts exercices dés le matin, avant de te mettre au travail. Ça va te prendre moins de 5 minutes et te mettre dans de bonnes dispositions pour commencer ta journée, surtout si elle est chargée et un peu stressante.

Bon visionnage et belle journée zen à toi.

 

Comment bien articuler?

Comment bien articuler | 3 EXERCICES SIMPLES ET EFFICACES

Comment bien articuler ses mots? Nous avons souvent pour habitude, lors de nos prises de parole en public or lors de toutes nos communications orales, de mal-articuler : ”J’vais chez le dentiste, j’suis pas loin…”. Voici alors 3 exercices de diction afin d’améliorer ton élocution. Ils sont simples et rapides à mettre en place.

Connaissais-tu ces techniques? En connais-tu d’autres?

Si tu souhaites discuter de tes envies, besoins en communication orale, prends rendez-vous avec moi pour une session offerte, sans engagement. À bientôt.

Comment réussir une présentation PowerPoint

Réussir une présentation PowerPoint | 7 règles incontournables

Quand je te dis ”présentation PowerPoint”, imagines-tu la présentation professionnelle avec des diapo remplies de texte et le présentateur en train de les lire ?
Peut-être même que tu penses qu’utiliser PowerPoint comme support pour une présentation professionnelle, c’est pas terrible.
Ou bien tu as justement une présentation PowerPoint à préparer et tu te demandes comment en faire une qui va sortir du lot ?
Dans cette video, je vais t’expliquer comment créer un power point qui va METTRE EN VALEUR ta présentation et faire UNE BONNE IMPRESSION auprès de ton audience.

Si tu souhaites avoir de l’aide pour ta prochaine présentation, avec ou sans PowerPoint, je te laisse prendre rendez-vous ici : session découverte.

Et dis mois, as-tu d’autres conseils à partager pour réussir ses présentations PowerPoint?

 

Networking : 7 conseils pour networker sans se forcer !

Networking : 7 conseils pour networker sans se forcer !

Pour beaucoup d’entrepreneures, aller à des évènements de Networking est presque une punition. Pour rappel, le networking, plus communément appelé réseautage, est une technique permettant de rentrer en relation avec un grand nombre de personnes pour constituer ce que l’on appelle un réseau. Il existe énormément d’évènements de Networking pour entrepreneurs. Es-tu déjà allé à l’un d’entre eux?

Si oui, en général, on se retrouve avec un joli petit badge sur sa poitrine avec son nom d’inscrit et c’est parti pour les fameux ‘’Et toi, tu fais quoi alors? ». D’ailleurs si tu as des difficultés à répondre à cette question, cette vidéo ‘’Vous faites quoi dans la vie?’’, pourra t’aider à y répondre.

Si tu ne te sens pas à l’aise lors de ces rencontres, voici quelques simples stratégies pour networker sans se forcer !
Au lieu de penser que le Networking est un évènement, imagine-le comme un processus sur le long terme pour créer des relations avec des personnes que tu apprécies et avec qui tu as envie de rester connecter.

Voici quelques astuces pour bien networker :

1. Concentre-toi sur le fait de donner et non d’obtenir

‘’Il faut donner sans se souvenir et recevoir sans oublier.’’ Brian Tracy

Et oui, commence par te focaliser sur ce que tu vas donner et non sur ce que tu vas réussir à obtenir pendant cette rencontre networking. Par exemple, tu penses à quelqu’un que tu pourrais recommander à cette entrepreneure, ou tu as des conseils à lui partager ? Vas-y, partage, ne te mets aucune barrière. Si ça n’a rien à voir avec toi ou ton activité, c’est très bien. Le focus est vraiment de donner, donner et donner.

2. Sois présente

Sois présente lorsque tu as une conversation avec quelqu’un. Quand on voit que son interlocuteur est en train de regarder ailleurs alors qu’on est en train de lui parler (car oui, ça se voit et ça n’est pas agréable – je parle en connaissance de cause), c’est là où le networking devient désagréable.
Alors, non, ne fais pas ça. Sois présente, concentre-toi et jette un coup d’oeil à la salle une fois que tu as terminé ta conversation.

Confused No Idea GIF by Rosanna Pansino - Find & Share on GIPHY

3. Ne parle pas trop

Les durées d’attention ont été réduites ces 20 dernières années. Si tu parles pendant plus de 30 secondes à la suite, tu auras certainement déjà perdu l’attention de ton interlocuteur. Aide ton interlocuteur à rester impliqué et concentré en restant bref. Le meilleur moyen de le faire, c’est de parler d’une seule chose à chaque fois. Ne lui déballe donc pas tout ce que tu sais faire !
Je t’invite d’ailleurs à lire cet article pour avoir de meilleures conversations.

4. Pense à long terme

Ce n’est pas parce que cet évènement finit dans 30 minutes qu’il faut aller trop vite dans ta relation avec les autres networkers. Imaginons que tu rencontres quelqu’un qui a un podcast qui fonctionne très bien et où il interview des entrepreneuses comme toi. Ne lui dis pas directement : ‘’Whaou, génial ce podcast, j’adorerais que tu m’interview !! …‘’

Non, non et non. Ne va pas trop vite. Commence par t’intéresser à la personne et pose des questions pertinentes : Très intéressant, comment en êtes-vous arrivé à la création de ce podcast? Comment gérez-vous votre temps entre le podcast et votre emploi à temps plein ? Etc.
Intéresse-toi à la personne. Et, surtout, ne presse pas les choses !

5. Sois honnête

Ne fais pas de fausses promesses. Si une personne te dit qu’elle aimerait te revoir cette semaine autour d’un café – mais que tu n’en as pas envie – ne te sens pas obligée de lui dire ‘’Oui, bien sûr, on peut organiser cela !’’. Dis-lui plutôt : ‘’Merci pour la proposition mais mon planning est plein. Je préfère donc ne pas m’engager.’’

6. Sors ta carte de visite si nécessaire

Dans les évènements où je suis allée, on m’a souvent donné des cartes de visite dont je ne voulais pas ! Pourquoi donner sa carte si la personne d’en face ne la souhaite pas ? C’est gâché. Si votre conversation a été intéressante, tu vas avoir envie de lui demander sa carte pour rester en contact ou elle va avoir envie de le faire. Ce n’est en rien une étape obligatoire.

7. Va seulement faire du networking là où tu en as vraiment envie

Que ce soit à une conférence ou lors d’une rencontre dans un café, dis OUI uniquement aux évènements que tu as envie de suivre. Ne te force surtout pas à aller aux évènements qui ne t’emballent pas. Et surtout, garde en tête que ces rencontres de networking ne sont pas là pour vendre tes produits ou services (même si bien entendu tu leur diras ce que tu fais) mais bien pour rencontrer d’autres personnes; ces personnes deviendront alors, peut-être, des prospects, des partenaires ou même des amies. Qui sait !

Et si tu n’as pas l’occasion d’aller à des évènements de Networking…

Si tu n’as pas l’occasion d’aller à des évènements de Networking, il y a une autre solution. Connais-tu Colancing?  On y trouve du soutien, de la solidarité, du partage, des conférences. Le gros avantage c’est qu’il n’y a pas de trajet et tu peux rester en chausson, tout en faisant des rencontres professionnelles de grande qualité. Je te laisse découvrir Colancing.

Maintenant, prends un moment pour te demander : d’où viennent tes meilleures connections business ? En réseautant ? Par bouche à oreille ? Par d’autres moyens assez improbables ?
Raconte-moi en commentaire.

A bientôt.

La gestuelle en communication

La gestuelle dans ta communication orale

Et, plus généralement, la communication non-verbale a un impact fort sur tes interlocuteurs. On se souvient bien mieux des mots lorsque des gestes significatifs y sont associés.

Utiliser des gestes lorsque tu parles est une façon d’engager ton auditoire et de l’aider à se souvenir de ton contenu. Mais ces gestes peuvent aussi perturber ton auditoire.
Dans cette vidéo, je te donne des conseils pour justement éviter de les perturber !

Les résultats des études d’Albert Mehrabian ont fait le tour du monde quand il nous a fait part des chiffres suivants sur la communication :
• 7 % de la communication est verbale (via les mots)
• 38 % de la communication est vocale (intonation et son de la voix)
• 55 % de la communication est visuelle (expressions du visage et du langage corporel).

Peu importe ce que l’on pense de cette étude, la gestuelle est une part importante de toute communication en face à face.

Les deux types de gestes

Il y a 2 types de gestes qui existent :

1. Les gestes simples et non significatifs

Fais-tu des gestes quand tu parles au téléphone ?
Ce n’est pas pour le bénéfice de la personne à l’autre bout du fil. Ce sont donc des gestes produits au rythme de la parole. Des gestes spontanés qui nous aident à parler.
J’en fais d’ailleurs un peu trop et ça peut déconcentrer mon audience. ;- )

2. Les gestes iconiques, significatifs.

Ce sont ceux à quoi la plupart des gens pensent lorsqu’ils pensent à la gestuelle ou au langage corporel. Par exemple, la vague pour dire bonjour.

3 conseils pour éviter de perturber tes interlocuteurs

Je vais maintenant te partager 3 conseils pour éviter de perturber tes interlocuteurs.

1. Attention aux gestes qui peuvent montrer ta nervosité

Se remettre les cheveux en place, se frotter les mains ou se gratter le visage sont des gestes qui peuvent montrer ta nervosité. Le problème c’est, qu’en général, on n’en a pas conscience. Si tu dois prendre la parole en public, demande à quelqu’un de te filmer ou bien demande lui de faire particulièrement attention à ta gestuelle. En prendre conscience est la premiere étape. Travailler évidemment sur ton niveau de stress t’aidera a diminuer ces gestes parasites.

2. Si tu dois t’exprimer face à des personnes de culture différente, vérifie le sens de tes gestes

Voici quelques exemples de gestes qui n’ont pas la même signification d’un pays à l’autre:
Exemple 1 : Le pouce et l’index en cercle
Pour nous, cela veut dire que tout est parfait ou au contraire zéro ou inutile. Mais , en Allemagne ou au Brésil, c’est un geste très obscene, et au japon, ça signifie Argent.
Exemple 2 : pouce vers le haut
ça signifie : très bien, top. Même Facebook l’utilise avec son pouce bleu.
Le pouce levé est aussi la plus vulgaire des insultes gestuelles dans certains pays du Moyen-Orient, analogue au doigt d’honneur. Ça veut donc dire “Va te faire foutre, mec !”. Oups !!

Dis moi en commentaire : connais-tu d’autres gestes qui ont des significations bien différentes d’un pays à l’autre?

3. Lorsque tu prépares une présentation, prépare ton support, ton speech mais aussi ta gestuelle.

Recherche des occasions d’incorporer des gestes significatifs pour t’aider, toi et ton auditoire, à te souvenir de ton contenu. Par exemple, je vous partage 3 conseils (montrer 3 avec les doigts).

La gestuelle est extrêmement importante dans toutes tes communications orales alors veille à utiliser les bons gestes.
Aussi, si tu as besoin d’aide pour préparer ta prochaine présentation, tu peux prendre rendez-vous avec moi pour une session de 30 minutes.

Comment faire un bon podcast (5 CONSEILS)

Comment faire un bon podcast (5 CONSEILS À NE PAS MANQUER)

Son podcast est écouté dans plus de 150 pays à travers le monde avec plus de 1000 téléchargements par épisode. Dans cette vidéo ou cet article, tu apprendras quelles sont les qualités pour être un bon podcasteur, et les cinq conseils pour lancer et faire grandir ton podcast.
Et tout cela avec mon invité spécial !

Faut-il avoir une belle voix quand on crée son podcast? Faut-il savoir bien parler, bien s’exprimer? Qu’est-ce qu’il faut savoir techniquement?
Et comment faire pour qu’il soit écouté?
Quand on se lance dans un nouveau projet comme la création d’un podcast, on a toujours plein de questions. Je suis donc ravie d’avoir Cristina aujourd’hui qui va répondre à toutes ces questions.
Cristina est la créatrice du podcast Expat Heroes et de la formation en ligne ”Let’s podcast’‘, pour créer, lancer et faire grandir son propre podcast.
Allez je laisse la parole à Cristina. C’est parti!

5 conseils à connaître avant de lancer son podcast

Je vais vous donner les cinq conseils que j’aurais aimé connaître avant de lancer mon podcast. On en déduira ensemble les qualités d’un bon podcasteur.

1. Choisisez un sujet intéressant

Avant de penser à la technique, il est essentiel de choisir un sujet intéressant. C’est la condition sinequanone pour que votre podcast soit écouté. Pour que vos auditeurs reviennent l’écouter, vous devez trouver un sujet qui les touche.
Alors comment faire? Mettez-vous à la place de votre auditeur et apportez-lui ce qui lui manque.
Quels sont ses besoins? Qu’est ce que votre podcast lui apporte, et je dirais même plus, quelle transformation cela génère en lui.
Après avoir écouté votre podcast, est-ce que votre auditeur se sent plus cultivé, plus heureux ou même plus motivé?

2. Ayez un podcast agréable à écouter

Pour que votre podcast soit écouté, il faut qu’il soit agréable à écouter. Ça veut dire d’abord qu’il doit y avoir un bon son. Qui dit bon son, dit bon micro.
Et oui, imaginez votre auditeur qui écoute votre podcast et que le son est pourri, il ne reviendra pas! Investissez dans un bon micro : par exemple, le blue yéti ou le h1n1 si vous êtes en voyage. Les oreilles de vos auditeurs vous remercieront.

Deuxième ingrédient pour un podcast agréable à l’écoute, c’est la voix.
Peut-être que vous n’aimez pas votre voix. Ça ne doit pas être un frein pour lancer votre projet de podcast. C’est sûr qu’avoir une belle voix c’est un atout. Mais, ce qui compte et ce qui fera revenir vos auditeurs c’est le contenu.
Et c’est aussi ce que vous partagerez comme émotions et que vous susciterez comme émotions avec votre voix. La voix est un vecteur d’émotions quelle qu’elle soit.

Troisième ingrédient, c’est le débit de parole. Si vous parlez trop vite, vous allez stresser votre auditeur. À l’inverse, si vous parlez trop lentement, vous allez les endormir.
Alors comment faire pour trouver le bon débit?
Là encore, mettez-vous à la place de votre auditeur et imaginez-le en face de vous. Faites comme si vous lui parliez. Parlez-lui naturellement avec le sourire. Il le ressentira et reviendra écouter votre podcast.

3. Transmettez de l’émotion

Pour que votre podcast soit écouté, transmettez de l’émotion. Le podcast c’est le média de l’émotion.
L’auditeur va projeter dans son écoute son imaginaire. Il faut que vous fassiez attention à la tonalité de votre voix et à votre débit de parole. On en a parlé, la voix est un vecteur d’émotions.
Ensuite, n’hésitez pas à utiliser des images, quand vous vous exprimez.
Par exemple, je pourrais dire : Notre invité nous ouvre les portes du monde de la télé.
Ça va nourrir l’imaginaire de votre auditeur. Enfin, n’hésitez pas à utiliser des effets sonores pour pimenter justement ce voyage vers l’imaginaire.

4. Soyez régulier

Soyez régulier dans la diffusion de vos épisodes de podcasts. Chaque épisode que vous diffusez, c’est un rendez-vous avec votre auditeur. On vous a déjà posé un lapin? C’est pas très agréable!
D’abord, annoncez la fréquence de diffusion de vos épisodes en intro de votre podcast. Et, soyez fidèle à ce rendez-vous.

Ensuite, si jamais vous ratez la diffusion d’un épisode, pas de panique ! Informez, par contre, au préalable vos auditeurs sur les réseaux sociaux.
Et enfin, petite astuce, enregistrez et planifiez la diffusion de vos épisodes à l’avance. Ça vous évitera de rater un rendez-vous.

5. Créez une communauté

Pour que votre podcast soit écouté et que les auditeurs reviennent l’écouter régulièrement, c’est de créer une communauté. Votre podcast parle d’une passion ou d’un sujet qui vous tient à cœur et vos auditeurs l’écoutent donc ils ont cette préoccupation-là en commun.
Pourquoi pas dépasser le cadre de cette écoute de podcast pour faire rencontrer vos auditeurs entre eux, créer des événements autour de la question que vous évoquez dans votre podcast.
Et enfin, donner de la voix à ce sujet et faire bouger les choses pour de bon.

Deuxième raison de créer une communauté, c’est de faire évoluer votre podcast. C’est améliorer son contenu. Il est possible que vos auditeurs aient d’autres besoins.Il faut tout simplement leur poser la question, soit dans le podcast en conclusion soit sur les réseaux sociaux.

Enfin, créer une communauté ça peut être aussi un moyen pour financer votre podcast.
Vous pouvez solliciter les auditeurs pour vous aider à payer les frais d’hébergement.
Pour cela, vous pourriez ouvrir un compte sur une plateforme de crowdfunding comme Tipeee ou Patreon.

En conclusion, c’est quoi un bon podcasteur?

C’est quelqu’un qui sait se mettre à la place de son auditeur, que ce soit au niveau de la voix, de sa tonalité. Il doit toujours visualiser son auditeur et se mettre à sa place pour créer du contenu de qualité et un son de qualité.
Ensuite, un bon podcasteur, c’est quelqu’un qui parle avec le coeur. Ça a l’air bateau mais je vous l’ai dit, la voix est un vecteur d’émotions.
Enfin, un bon podcasteur c’est quelqu’un qui n’a pas peur du contact avec ses auditeurs. Les auditeurs ont en commun le podcast, ont même en commun le sujet du podcast. Donc c’est une vraie communauté.
Le podcast permet de donner de la voix à un sujet et la communauté va permettre de changer les choses par rapport à cette question et à ce sujet.
Je redonne la parole à Aurélie !

Un grand merci à Cristina. Si ses conseils t’ont donné envie de créer et de lancer ton podcast, mets moi un ”Let’s podcast” en commentaire, et n’oublie pas de liker, de partager, de commenter si tu as aimé cette vidéo ou cet article.

Si tu as besoin d’aide pour être plus à l’aise à l’oral, contacte-moi pour en discuter. Cette session de 30 minutes est sans engagement.
A très bientôt!

Réserve ta place !

37 BONNES PRATIQUES POUR CARTONNER EN VIDÉO 🎬 

Masterclass en live et en ligne OFFERTE pour les entrepreneurEs (coachs, consultantes, prestataires de services)!

Du lundi 18 au vendredi 22 novembre 2019 de 20h30 à 21h (Heure de Paris) sur le groupe Facebook.

CLIQUE ICI POUR RÉSERVER TA PLACE

À tout de suite! 

Remdez-vous sur le groupe : https://www.facebook.com/groups/video.thegoodspeech