Mes 7 erreurs sur ma chaîne YouTube | TU VEUX RÉUSSIR SUR YOUTUBE ? (Ne fais pas ça) !

J’ai fait des erreurs sur ma chaine YouTube et je vais les partager en toute vulnérabilité aujourd’hui. L’objectif de cette vidéo / cet article est évidemment que tu évites de faire les mêmes erreurs et que tu puisses réussir sur YouTube. Quand je dis réussir sur YouTube c’est faire en sorte que ta chaîne te permette de devenir une référence dans ton domaine d’activité ; que ta chaîne te permette d’augmenter ton impact, ta visibilité et ton chiffre d’affaires.
Pour l’historique, j’ai lancé mon entreprise The Good Speech fin 2018 et j’ai lancé cette chaine en février/mars 2019. Avant ça, j’avais travaillé 10 ans en entreprise en France et aux USA en marketing, communication et business. La vidéo Marketing et YouTube n’était pas du tout une nouveauté pour moi et pourtant j’ai fait pas mal d’erreurs que j’aurais pu éviter. 
Il y a 7 erreurs et leçons que je retiens de mon parcours sur YouTube. Dis-moi en commentaire si je suis toute seule à avoir fait ces erreurs ou si tu en as déjà fait certaines :
Première erreur dont j’ai déjà parlé sur ma chaîne : j’ai demandé à des personnes pas forcément très intéressées par ma chaîne de s’y abonner.
C’est ce que j’ai fait pour mes 100 premiers abonnés environ. À l’époque je n’avais pas de communauté existante. Je venais de me mettre à mon compte et j’avais simplement une page Facebook et même sur cette page Facebook, une partie de mes abonnés étaient mes proches. 
Et j’étais sur un groupe Facebook dédié à YouTube et on pouvait s’encourager entre youtubeurs pour s’abonner, commenter, liker nos vidéos. 
Il y a plein de pods comme ça qui existent. Le problème, c’est qu’on n’attire pas notre audience idéale. Ces abonnés vraiment pas idéaux ne vont pas regarder par la suite nos vidéos, sauf si en échange tu vas regarder la leur. Certains vont aller liker, peut-être commenter avec un commentaire bateau type ‘’Super vidéo’’ et ne l’auront même pas vraiment regardée. 
Quand tu fais ça YouTube n’est pas dupe et va savoir grâce aux statistiques que tes abonnés ne sont pas intéressés par ton contenu.
Je sais que c’est très tentant de vouloir aller dans des groupes d’entraide mais à part faire du bien à ton égo car tu vois ton nombre d’abonnés ou de vues augmenter ça va faire beaucoup de mal à ta chaîne et ça ne va pas aider ton business puisque ces abonnés ne vont pas devenir tes clients.
Deuxième erreur : Faire des vidéos pour faire plaisir uniquement au moteur de recherche.
Si tu connais bien le référencement YouTube, ça peut être tentant de parler de certains sujets car ils sont très recherchés sur YouTube, il y a peu de concurrence et ils fonctionnent bien. Ça m’est arrivé d’en faire pour faire plaisir uniquement au moteur de recherche et faire grandir ma chaîne. 
Parce que je voyais bien le potentiel du sujet même si ce n’était pas un sujet que j’avais forcément envie d’aborder.  Ou alors c’était un sujet qui était vraiment trop généraliste et je me doutais que j’allais attirer des personnes qui ne sont pas tout à fait dans ma cible au niveau professionnel ou au niveau de l’âge.
Il faut bien rester concentrée sur son positionnement et sa cible afin d’attirer les bonnes personnes. En tant qu’entrepreneur, ta chaîne YouTube doit te permettre d’attirer des personnes qui pourraient devenir potentiellement des clients. Donc grand oui au référencement et à la stratégie SEO mais en gardant en tête que le référencement doit être au service de ta chaîne et de ton entreprise.
Troisième erreur : être trop focus sur les chiffres.
Quand je parle de chiffres, je parle de nombre de vues, nombre d’abonnés, nombre de likes, nombre de commentaires. Au début c’était mon focus. Je postais une vidéo et mon humeur était vraiment liée aux chiffres que je voyais sur ma chaîne et évidemment si les chiffres n’étaient pas bons dès le départ, j’avais un peu le moral dans les chaussettes. 
Si tu te retrouves dans ce cas-là, ce n’est pas là où doit être ton focus et encore moins au début. Au début, quand tu as zéro ou une petite communauté, que tu débutes sur YouTube, tu peux avoir des chiffres qui te paraissent bas ou en dehors de tes espérances. Et ça peut être pesant. 
Si c’est ton cas, concentre-toi sur la qualité du contenu délivré et ta stratégie YouTube. Si tu n’es pas convaincu de la qualité de ton contenu vidéo ni de ta stratégie, je t’invite à aller sur mon site thegoodspeech.com et découvrir mes accompagnements
Ensuite analyse en premier lieu ton temps de visionnage. Est-ce que les gens qui ont regardé tes vidéos les ont vraiment regardés ? Ils sont restés combien de temps ? 
C’est ok d’avoir peu de vues ou peu d’abonnés tant que ces vues sont qualifiées et donc touchent les bonnes personnes.
Quatrième erreur : Vouloir me lancer dans une seconde chaîne YouTube.
Ce fût une erreur pour moi mais si tu souhaites lancer une 2nd chaine, ça ne le sera peut-être pas pour toi. J’habite aux États-Unis et mes clients sont francophones.
Mais à un moment donné, avec le bouche à oreille, j’ai commencé à avoir des premiers contacts de clients américains. J’ai alors voulu lancer une deuxième chaine en anglais pour accompagner également les coachs, consultants, thérapeutes américains à utiliser le pouvoir de la vidéo et de YouTube afin de développer leur business.
Ce qui se passe c’est que j’avais l’impression de faire les choses à moitié sur chaque chaîne donc je n’étais pas satisfaite. Et, en plus, sur la nouvelle chaîne, je parlais des mêmes sujets que sur ma chaîne The Good Speech, simplement c’était en anglais et j’avais l’impression de me répéter. Ça ne m’amusait pas du tout et surtout je n’y prenais pas de plaisir. 
Et quand on fait du contenu, c’est important d’y prendre du plaisir. Si on est dans la lutte au niveau de la création, c’est qu’il y a probablement quelque chose à changer ou à améliorer. 
Et je pense que dans mon cas, je n’étais pas alignée avec ce que je faisais. Donc si tu es entrepreneur et tu penses à te lancer dans la création de deux chaines, vérifie que ça correspond à tes objectifs, que tu vas-y partager du contenu différent, que tu en as envie et que tu as les ressources nécessaires pour créer suffisamment de contenu sur chaque chaine.
5ème erreur : Intégrer toutes mes vidéos YouTube sur mon blog sans faire de tri.
Pour information, je ne crée pas 3 vidéos par semaine. J’en ai partagé 1 par semaine les 8/10 premiers mois et ensuite 1 toutes les deux semaines. Mais ça fait quand même pas mal de vidéos. 
Et je suis pour le fait de créer un article de blog sur son site internet pour chaque nouvelle vidéo YouTube. Sur chaque article, on y met le script de la vidéo et la vidéo YouTube intégrée c’est-à-dire que c’est un lien extérieur vers ta vidéos YouTube mais on voit la vignette qui est insérée dans l’article et qui est récupérée de YouTube.
Quand tu as beaucoup de vidéos YouTube intégrées sur ton site, vidéo qu’on appelle embed vidéos en anglais, au bout d’un moment, ça fait ralentir le site. Et évidemment avoir un site lent ça n’est pas une bonne chose puisque les internautes ont tendance à quitter le site s’il faut trop de temps pour ouvrir une page.  
Si je l’avais su avant, j’aurais fait du tri plus tôt en enlevant l’aperçu de la vidéo avec la vignette sur les articles qui m’amènent le moins de trafic. 
Le tri est en cours depuis peu sur mon site et il y a du boulot. Heureusement que j’ai une super assistante.
6ème erreur : mettre des témoignages sur ma chaine YouTube.
Les témoignages vidéo sont absolument essentiels et incroyables pour transformer un prospect ‘’chaud’’ ou ‘’avancé’ en client. Quand une personne est très intéressée par nos services, avant de passer à l’achat, elle souhaite vérifier que d’autres personnes en ont déjà été très satisfaites et elle va donc rechercher les témoignages. Si tu veux plus d’informations sur l’intérêt des témoignages vidéo et comment s’y prendre, je t’invite à aller voir cette vidéo. 
Cependant, pour moi, une chaine YouTube est rarement le lieu pour les partager. Quand un prospect est intéressé par nos services, il va en général sur le site internet pour avoir plus d’informations sur les programmes ou services proposés. C’est donc sur le site que les témoignages ont leur place.
Quand je mettais des témoignages sur ma chaine en public, ils n’apparaissaient pas dans le moteur de recherche puisqu’ils n’avaient pas de mots-clés intéressants et même s’ils en avaient, ce n’est pas en général le contenu que recherchaient les internautes.
Si tu partages actuellement ce type de vidéos sur ta chaine, je te conseille de les mettre en non-répertoriés et de les mettre sur tes pages de vente ou pages témoignages de ton site internet. Évidemment il y a toujours des exceptions, c’est un conseil grand public que je donne ici.
7ème erreur : Avoir commencé à déléguer un peu trop tard.
J’ai commencé à déléguer en 2020 mais j’ai surtout beaucoup plus délégué en 2021. 
Déléguer te permet d’aller plus vite, d’avancer plus vite et de te libérer de toutes les taches où tu n’es pas indispensable et ou un ou une assistante peut le faire aussi bien voire mieux que toi. 
Entre mon année 1 et mon année 2, j’ai triplé mon CA et entre mon année 2 et mon année 3, donc celle-ci j’ai augmenté mon chiffre d’affaires d’environ 70% tout en prenant beaucoup de temps personnel cette année. Et c’est le gros avantage que j’y vois : j’ai pu me concentrer bien plus sur ce qui était essentiel et me faisait plaisir, à savoir créer des programmes, m’occuper de mes clients ou encore créer du contenu.
Et franchement si j’avais commencé plus tôt, j’aurais mieux vécu je pense mes 2 premières années surtout sur la partie équilibre vie pro/vie perso.
Pour la partie concernant ta chaîne YouTube, tu peux déléguer ton montage, la mise en ligne, ou encore la communication. À toi de voir ce qui te serait le plus bénéfique. De mon côté, concernant YouTube c’est plus la partie communication que je délègue actuellement comme la création de l’article de blog, le partage sur les réseaux ou la mise en page et l’envoi de la newsletter. 
Il y a évidemment pas mal d’autres activités que je délègue à mon assistante qui ne concerne pas directement YouTube mais qui concerne mon entreprise. 
Alors dis-moi en commentaire quelle erreur ou quelles erreurs te parlent le plus  Les pods, le sur focus sur le seo ou sur les chiffres, lancer une seconde chaine sans y prendre de plaisir, ralentir son site avec toutes ses videos, mettre des témoignages en public sur la chaine ou encore avoir délégué trop tard !
Enfin, pense à liker et même partager cette vidéo / cet article à tes amis entrepreneurs qui ont une chaine YouTube.
Belle journée à toi !

Easy Vidéo