La gestuelle dans ta communication orale

Et, plus généralement, la communication non-verbale a un impact fort sur tes interlocuteurs. On se souvient bien mieux des mots lorsque des gestes significatifs y sont associés.

Utiliser des gestes lorsque tu parles est une façon d’engager ton auditoire et de l’aider à se souvenir de ton contenu. Mais ces gestes peuvent aussi perturber ton auditoire.
Dans cette vidéo, je te donne des conseils pour justement éviter de les perturber !

Les résultats des études d’Albert Mehrabian ont fait le tour du monde quand il nous a fait part des chiffres suivants sur la communication :
• 7 % de la communication est verbale (via les mots)
• 38 % de la communication est vocale (intonation et son de la voix)
• 55 % de la communication est visuelle (expressions du visage et du langage corporel).

Peu importe ce que l’on pense de cette étude, la gestuelle est une part importante de toute communication en face à face.

Les deux types de gestes

Il y a 2 types de gestes qui existent :

1. Les gestes simples et non significatifs

Fais-tu des gestes quand tu parles au téléphone ?
Ce n’est pas pour le bénéfice de la personne à l’autre bout du fil. Ce sont donc des gestes produits au rythme de la parole. Des gestes spontanés qui nous aident à parler.
J’en fais d’ailleurs un peu trop et ça peut déconcentrer mon audience. ;- )

2. Les gestes iconiques, significatifs.

Ce sont ceux à quoi la plupart des gens pensent lorsqu’ils pensent à la gestuelle ou au langage corporel. Par exemple, la vague pour dire bonjour.

3 conseils pour éviter de perturber tes interlocuteurs

Je vais maintenant te partager 3 conseils pour éviter de perturber tes interlocuteurs.

1. Attention aux gestes qui peuvent montrer ta nervosité

Se remettre les cheveux en place, se frotter les mains ou se gratter le visage sont des gestes qui peuvent montrer ta nervosité. Le problème c’est, qu’en général, on n’en a pas conscience. Si tu dois prendre la parole en public, demande à quelqu’un de te filmer ou bien demande lui de faire particulièrement attention à ta gestuelle. En prendre conscience est la premiere étape. Travailler évidemment sur ton niveau de stress t’aidera a diminuer ces gestes parasites.

2. Si tu dois t’exprimer face à des personnes de culture différente, vérifie le sens de tes gestes

Voici quelques exemples de gestes qui n’ont pas la même signification d’un pays à l’autre:
Exemple 1 : Le pouce et l’index en cercle
Pour nous, cela veut dire que tout est parfait ou au contraire zéro ou inutile. Mais , en Allemagne ou au Brésil, c’est un geste très obscene, et au japon, ça signifie Argent.
Exemple 2 : pouce vers le haut
ça signifie : très bien, top. Même Facebook l’utilise avec son pouce bleu.
Le pouce levé est aussi la plus vulgaire des insultes gestuelles dans certains pays du Moyen-Orient, analogue au doigt d’honneur. Ça veut donc dire “Va te faire foutre, mec !”. Oups !!

Dis moi en commentaire : connais-tu d’autres gestes qui ont des significations bien différentes d’un pays à l’autre?

3. Lorsque tu prépares une présentation, prépare ton support, ton speech mais aussi ta gestuelle.

Recherche des occasions d’incorporer des gestes significatifs pour t’aider, toi et ton auditoire, à te souvenir de ton contenu. Par exemple, je vous partage 3 conseils (montrer 3 avec les doigts).

La gestuelle est extrêmement importante dans toutes tes communications orales alors veille à utiliser les bons gestes.
Aussi, si tu as besoin d’aide pour préparer ta prochaine présentation, tu peux prendre rendez-vous avec moi pour une session de 30 minutes.

Partager cet article :

Réserve ta place !

37 BONNES PRATIQUES POUR CARTONNER EN VIDÉO 🎬 

Masterclass en live et en ligne OFFERTE pour les entrepreneurEs (coachs, consultantes, prestataires de services)!

Du lundi 18 au vendredi 22 novembre 2019 de 20h30 à 21h (Heure de Paris) sur le groupe Facebook.

CLIQUE ICI POUR RÉSERVER TA PLACE

À tout de suite! 

Remdez-vous sur le groupe : https://www.facebook.com/groups/video.thegoodspeech